Aller au contenu

Meister

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : meister

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Mot allemand signifiant "maître".

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Meister Meisters
\Prononciation ?\

Meister \Prononciation ?\ masculin

  1. Maître, homme qui dispose de l'autorité.
    • Chaque fois qu’il prononçait devant moi le nom d’un SS de Chelmno, il le faisait précéder du qualificatif de Meister, qui signifie « maître ». Il me sembla qu’il était resté, à plus de quarante ans, l’enfant terrorisé qu’il avait dû être là-bas. — (Claude Lanzmann, Le Lièvre de Patagonie, Gallimard, 2009, chapitre XVI)

Traductions[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Modifier la liste d’anagrammes

Allemand[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(VIIIe siècle) Du moyen haut-allemand meister, du vieux haut allemand meistar, du latin vulgaire *maester, du latin magister (« maître »). À comparer avec l’ancien français maistre, l’anglais master, le néerlandais meester.

Nom commun [modifier le wikicode]

Cas Singulier Pluriel
Nominatif der Meister die Meister
Accusatif den Meister die Meister
Génitif des Meisters der Meister
Datif dem Meister den Meistern

Meister \ˈmaɪs.tɐ\ masculin (pour une femme, on dit : Meisterin)

  1. Maître, homme qui maîtrise une profession.
    • Die ewigen Klagen meines Meisters habe ich noch im Ohr: Wie schwer es heutzutage sei, einen guten Gesellen zu finden, weil sich keiner mehr die Hände dreckig machen will. — (Bo Wehrheim, « Lieber Wimmermann als Zimmermann », dans taz, 22 janvier 2023 [texte intégral])
      Je me souviens bien des éternelles plaintes de mon maître : Qu'il est difficile, de nos jours, de trouver un bon compagnon, car plus personne ne veut se salir les mains.
  2. Maître, homme qui a des qualités particulières dans un domaine.
  3. Maître, homme qui dispose de l'autorité.
  4. (Sport) Champion.
    • Vor zwei Wochen unterschrieb (Karim Benzema) beim saudischen Meister Al-Ittihad. Nach eigener Aussage, weil er einmal in einem muslimischen Land leben wollte. Aber auch das Gehalt könnte eine winzige Rolle gespielt haben. Pro Jahr soll es je nach Quelle zwischen 50 und 200 Millionen Euro betragen. — (Martin Schauhuber et Michael Matzenberger, « Wie Saudi-Arabien mit unfassbaren Summen den Weltsport aufkauft », dans Der Standard, 17 juin 2023 [texte intégral])
      Il y a deux semaines, (Karim Benzema) a signé avec le champion saoudien Al-Ittihad. Selon ses propres dires, parce qu'il voulait vivre un jour dans un pays musulman. Mais le salaire pourrait aussi avoir joué un rôle infime. Selon les sources, il se situerait entre 50 et 200 millions d'euros par an.

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]