Nouveau-Brunswick

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

En l’honneur du monarque britannique, George III, issu de la Maison de Hanovre, elle-même issue du duché de Brunswick (maintenant la Basse-Saxe). Le duché de Brunswick (Braunschweig en allemand) tire son nom (Brunswik, Brunesguik) du comte saxon Bruno II et de wik (« entrepôt de commerce »).

Nom propre[modifier]

Nom propre
Nouveau-Brunswick
\nu.vo.bʁɔn.zwik\
Localisation du Nouveau-Brunswick

Nouveau-Brunswick \nu.vo.bʁɔn.zwik\ masculin

  1. (Géographie) Province du Canada, bordée par le Québec (Gaspésie) et la baie des Chaleurs au nord, le golfe du Saint-Laurent au nord-est, la Nouvelle-Écosse au sud-est, la baie de Fundy au sud, et les États-Unis à l’ouest, née en tant que telle au moment de la Confédération canadienne (1867), et dont la capitale est Fredericton.
    • En poursuivant notre vol en avant, à moins de 200 mètres d’altitude, nous n’avons pas tardé à aborder la baie de Fundy, qui sépare le sud de la Nouvelle-Écosse et du Nouveau-Brunswick. (Dieudonné Costes et Maurice Bellonte, Paris-New-York, 1930)
    • Rappelons que le Nouveau-Brunswick, dont les Acadiens forment le tiers de la population, est la seule province officiellement bilingue au pays. (Herménégilde Chiasson, « Douze dérives à propos de la Confédération », in Argument, vol. 19, no 2, printemps-été 2017, p. 165)
  2. (Histoire) Colonie britannique constituée en 1784 avec une partie de la colonie de la Nouvelle-Écosse de l’époque, qui deviendra la province d’aujourd’hui en 1867 et recoupait le même territoire.

Abréviations[modifier]

Gentilés et adjectifs correspondants[modifier]

Dérivés[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]