Raminagrobis

    Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

    Français[modifier le wikicode]

    Étymologie[modifier le wikicode]

    De rominer « ruminer » et grobis (« matou »)[1].
    Le Duchat[1] y voit le composé de Raoul, de ermine, et de grobis, littéralement : « chat qui fait le gros monsieur sous sa robe d'hermine ».

    Nom propre [modifier le wikicode]

    Invariable
    Raminagrobis
    \Prononciation ?\

    Raminagrobis \Prononciation ?\ masculin

    1. Nom d'un poète chez Rabelais.
      • Nous avons ici, près la Villaumere, un vieux poëte : c'est Raminagrobis, lequel en seconde nopce espousa la grande gourre dont naquit la belle basoche. — (Rabelais, Pantagruel, III, 21)
    2. Nom donné par plaisanterie au chat.
    3. Nom donné par extension à une personne grosse.
      • Sous ses airs patelins de bon gros Raminagrobis, il a influencé les témoins et les policiers. — (procès de Jacques Viguier)
      • Notre Raminagrobis de Premier ministre, tout fourré, tout bénin, toutes griffes rentrées. — (François Mauriac à propos de Georges Pompidou, 1963)

    Variantes[modifier le wikicode]

    Dérivés[modifier le wikicode]

    Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

    Références[modifier le wikicode]

    1. a et b « Raminagrobis », dans Émile LittréDictionnaire de la langue française, 1872–1877 → consulter cet ouvrage