Yémen

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : Yemen

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) De l’arabe اليمن, Al-Yemen (« la droite »). Les anciens sémites avaient pris l’habitude de s’orienter en regardant le soleil levant, c’est-à-dire vers l’est. Le sud était alors situé à leur droite.

Nom propre [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Yémen Yémens
\je.mɛn\
Localisation du Yémen.

Yémen \je.mɛn\ masculin

  1. (Géographie) Pays situé au sud-ouest de la péninsule arabique, bordé par le royaume d’Arabie saoudite au nord, Oman à l’est, le golfe d’Aden au sud et la mer Rouge à l’ouest, et dont la capitale est Sanaa.
    • À voir cette fille étrange, un poète lui aurait donné le Yémen pour patrie, elle tenait de l’Afrite et du Génie des contes arabes. — (Honoré de Balzac, Les Paysans, 1845, première partie, chapitre onzième)
    • Inclure les Yémens, et il faudrait que ce soit les deux, unifiés préalablement ou pas, dans ce qui deviendrait alors le Conseil de coopération de la Péninsule arabe est une idée intéressante. — (Liesl Graz, Le Golfe des turbulences, Éditions L’Harmattan, Paris, 1990)
    • Au Yémen, au-dessus de la mer d’Oman, on avait ouvert une voie de 500 mètres, débusquant des araignées-scorpions à la lampe torche. — (Sylvain Tesson, Blanc, Gallimard, 2022, page 28)
  2. Définition manquante ou à compléter. (Ajouter)
    • Il paraît, d’après des histoires manuscrites et le témoignage des vieillards, que les populations non-seulement du Liban, mais de toute la chaîne de montagnes qui s’étend depuis Laodicée jusqu’à Tyr, ainsi que celle de l’Anti-Liban, étaient divisées en deux grandes factions, appelées les Kais et les Yémens. Cette démarcation ne s’appuyait ni sur la race, ni sur la religion. Les Druses, les Ansariés, les Mutualis, les chrétiens étaient divisés entre eux en Kais et Yémens. […] Vers ce temps-là [début XVIIIe siècle], les dénominations de Kais et de Yémens disparaissent dans le Liban et sont remplacées par celles de Djomblaties et Yezbékiés, qui subsistent encore aujourd’hui, mais qui n’ont conservé toute leur signification que parmi les Druzes. — (Eugène Poujade, Le Liban et la Syrie, 1845-1860, Librairie Nouvelle, Paris, 1860)

Notes[modifier le wikicode]

Anciennement, on disait parfois l’Yémen.
  • Périm ou Mehun, île du détroit de bab-el-Mandeb, à 1 l. 1/2 de la côte de l’Yémen, en Arabie. — (Dictionnaire géographique universel, tome huitième, A. J. Kilian, Libraire, Paris, 1831)

Abréviations[modifier le wikicode]

Gentilés et adjectifs correspondants[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

(Pays)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • Yémen sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg