aérophore

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Composé de aéro- et de -phore.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
aérophore aérophores
\a.e.ʁɔ.fɔʁ\

aérophore \a.e.ʁɔ.fɔʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Anatomie) Qui transporte l'air dans un organisme.
    • Dans un poumon, voici en 1, une bronche, conduit aérophore entièrement extralobulaire.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
aérophore aérophores
\a.e.ʁɔ.fɔʁ\

aérophore \a.e.ʁɔ.fɔʁ\ masculin

  1. (Anatomie) (Vieilli) Vaisseau qui transporte l'air dans un organisme.
  2. (Botanique) (Zoologie) Organe ou sécrétion facilitant la sustentation dans l’air d’un animal ou d’une propagule de végétal.
    • Les grands poils la chenille nouveau-née, associés au long (6 à 8 m) fil de soie extensible qu’elle est capable de filer constituent un aérophore; les chenilles sont ainsi véhiculées par le vent sur plusieurs dizaines ou centaines de mètres.
  3. Sorte de scaphandre, qui permettait de faire vivre un homme dans une galerie malsaine à une profondeur quelconque sans communication avec l’extérieur.
    • Rouquayrol et les frères Denayrouze auront pendant leur vie réalisé trois grands types de dispositifs. D’une part, l'appareil respiratoire Rouquayrol, équipé du régulateur de pression de gaz breveté en 1860, suivi de l’aérophore, tous deux destinés à l’emploi en atmosphère irrespirable.

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]