abluer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin abluo, de luo (« baigner, laver »).

Verbe [modifier le wikicode]

abluer \a.bly.e\ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. (Vieilli) Laver.
    • Chernips, (Mythologie) Eau lustrale dans laquelle on avoit éteint ce qui restoit des charbons d’un sacrifice fait par le feu, & qui servoit ensuite à abluer & à purifier ceux qui se proposoient d’approcher des autels & de sacrifier.— (Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, de 1751 à 1772, Diderot et Alembert)
    • C’est pourquoi, prête désormais à aborder la porte, elle se leva et alla d’abord s’abluer à la rivière, puis d’un pas assuré elle revint vers la cabane et heurta la porte.— (Puyo, Paroles pour un amour)
  2. (Vieilli) (Rare) Passer légèrement sur du parchemin ou du papier un liquide qui rend l’éclat à l’écriture.
    • Aussi découvrit-il que ce dont il avait voulu dire l’“aimer” il n’avait fait qu’en découper ou abluer une très ancienne et très interminable théorie de rouleaux, et de pages. — (Pascal Quignard, Le Lecteur , Gallimard, Paris, 1976)

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]