absolutisme

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1796) De absolu, avec le suffixe -isme.

« Le mot apparaît à l'extrême fin du XVIIIe siècle ou au début du siècle suivant, pour stigmatiser l'Ancien Régime. On dit souvent que Chateaubriand serait le premier à l'avoir utilisé en 1797 dans l'Essai sur les révolutions. En réalité, c'est en 1826, dans la préface de la réédition de cet ouvrage chez l'éditeur Ladvocat, qu'il l'emploie, en mettant de l'italique – ce qui suggère qu'il a conscience de recourir à un néologisme[1] ».

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
absolutisme absolutismes
\ap.sɔ.ly.tism\

absolutisme \ap.sɔ.ly.tism\ masculin

  1. Régime politique fondé sur le pouvoir absolu du dirigeant, hors de toute limite institutionnelle.
    • A l'absolutisme prétendu divin, qui, nécessairement interprété par les hommes, n’a jamais produit que l’oppression mortelle, l'écrasement de l’esprit, le massacre des corps - […] - opposons l’heureuse liberté de la diversité humaine, avec ce que nous pouvons concevoir et faire de justice faillible dans des conflits d'égoïsme universel. (Georges Clemenceau; Article du 14 juin 1899, paru dans Justice militaire en 1901)
    • Mais il était poète aussi et la poésie, à cette époque d'absolutisme et de barbarie, était chose dangereuse lorsqu'on avait l'esprit aussi caustique que Thierrat ; […]. (Gustave Fraipont; Les Vosges, 1923)
    • Bismark jugea tout autrement. La République devait causer, à son avis, la décadence définitive des Gaules alors que le quasi-absolutisme germanique maintiendrait la prééminence allemande. Les événements de 1914 ont tranché le différend. (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942, p.27)
    • Nationalisme et Socialisme en tant que nouveaux credo du pouvoir, furent expérimentés et se révélèrent insuffisants, car tous deux, comme le réformisme avant eux, sombrèrent sur l'écueil de l’absolutisme. (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p.73)

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Afrikaans[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier]

absolutisme

  1. Absolutisme.

Néerlandais[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier]

absolutisme

  1. Absolutisme.
    • Arlette Jouanna, dans une interview donnée aux Collections de l'histoire n° 68, juillet-septembre 2015.