alphabet arabe

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Composé de alphabet et de arabe.

Locution nominale [modifier le wikicode]

alphabet arabe \al.fa.bɛ a.ʁab\ masculin

  1. (Linguistique) Alphabet de la langue arabe.
    • La prononciation des lettres de l’alphabet arabe qui n'ont point de similaires dans l'alphabet français, ne peut s'apprendre que par l'audition d'une personne prononçant correctement la langue arabe. — (Adrien Augustin Paulmier, L'arabe sans maitre en 17 leçons, Éditions G.-H. Champion, 1851, p. xvi)
    • Alors l’alphabet arabe adopté par les Persans ou imposé par le vainqueur, avec les modifications qu’exigeait la nature de la langue persane, qui employait quelques sons étrangers à la langue arabe, amena l'addition à l'alphabet de cette langue des signes de p, tch j, g dur, n final signes d'autant de sons propres à la langue persane qui furent ajoutés à la série des consonnes de l’alphabet arabe. — (Jacques-Joseph Champollion, Histoire de la Perse (Asie orientale), Paris : chez Arnauld de Vresse, 1860, p. 151)
    • L’hindi ne veut pas céder à l’ourdou ; abandonner le dévanagari, lui semblerait un déshonneur. L’ourdou n'est pas plus traitable, et il tient obstinément à l’alphabet arabe, qui lui rappelle la gloire des conquérants. — (Jules Barthélemy-Saint-Hilaire, L'inde anglaise: son état actuel, son avenir, Paris : chez Perrin et Cie, 1887, p. 236)

Traductions[modifier le wikicode]

Hyperonymes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]