anhéler

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin anhelare.

Verbe [modifier]

anhéler \a.ne.le\ intransitif 1er groupe (conjugaison)

  1. (Médecine) Respirer difficilement ; haleter.
    • Il y avait plus de deux heures que les quatre hommes, descendus dans le fossé creusé autour de l’ormeau, un ormeau gigantesque, entaillaient le pied à grands coups de hache. […].
      « Han !… Han ! » anhélaient en mesure les poitrines.
      — (Alphonse de Châteaubriant, Monsieur des Lourdines, chap.1, 1910)
    • Une fois installé sur ses genoux, il essaya de filer un maigre ronron, mais il l’arrêta, voulut redescendre, glissa lourdement sur ses pattes qui s’écartèrent, demeura immobile, l’échine hérissée, la queue grosse, les oreilles basses ; puis il recommença à fuir dans la chambre et le soufflet de ses flancs anhéla plus fort. — (Joris-Karl Huysmans, En rade, La Revue indépendante, Paris, 1886)
    • Jacques est à bout de souffle, il anhèle complètement. Il s’est tapé quatre ans à la fac, non sans se taper une dizaine d’étudiantes, et puis il a laissé tomber, d’un seul coup, séduit par les promesses ambitieuses d’une grande école de gestion à 1000 euros le trimestre. — (Anonyme, Jacques)
    • Je pourrais penser que c’est ma volonté qui est annihilée, mais même pas, car en même temps que je me prépare la clope ou le joint, je me dis que j’en ai pas envie, que je fais ça pour me donner une contenance, à la limite pour justifier le fait que j’ai bu. Et puis, après ça, j’anhèle la moitié de la nuit, je multiplie par trois mon envie de vomir, je ne trouve pas le sommeil et je me maudis d’avoir eu ce geste. — (Blogue)
  2. (Verrerie) (Vieilli) Entretenir le feu pour une chaleur convenable à la fusion.

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Références[modifier]