antiquité

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Antiquité

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin antiquitas.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
antiquité antiquités
/ɑ̃.ti.ki.te/

antiquité /ɑ̃.ti.ki.te/ féminin

  1. État de ce qui est antique, ancienneté.
    • Je n'ai rien nié, j'ai expliqué. Je n'ai pas eu besoin de récuser les évangiles ni la tradition chrétienne, de supposer des interpolations, des anachronismes, des mensonges dans cette haute et respectable antiquité du christianisme. J'ai tout accepté, et j'ai seulement expliqué. (Leroux, De l'Humanité, t. 2, 1840)
  2. Ancienneté reculée.
    • Les murs extérieurs ont été probablement ajoutés par les Normands, mais le donjon intérieur présente les indices d’une très grande antiquité. (Walter Scott, Ivanhoé, traduction de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • L'oxydation relativement rapide du fer n'a pas permis de retrouver aisément, parmi les restes des travaux métalliques que l’antiquité a laissés derrière elle, un grand nombre d'objets fabriqués avec ce métal ; […]. (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l'industrie dans le département des Ardennes, Charleville : E. Jolly, 1869, p.179)
  3. Monument, chose qui nous reste de l’Antiquité.
    • On voit près de cette ville une belle antiquité.
    • Les antiquités de Rome.
    • L’histoire des antiquités de Paris, de Nîmes.
  4. Objets plus ou moins anciens.
    • Magasin d’antiquités.
    • Marchand d’antiquités.

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]