asticot

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1828) Déverbal de asticoter[1] « agacer », d’où asticot « ce qui sert à agacer, à attirer le poisson » (→ voir taquiner le goujon « pêcher »).

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
asticot asticots
\as.ti.ko\
Des asticots (1).

asticot \as.ti.ko\ masculin

  1. (Pêche) Petit ver blanc, servant d’appât pour la pêche et fixé à l’hameçon.
    • L’asticot est l’appât naturel le plus utilisé pour la pêche au coup.
  2. (Entomologie) Larve de diptère, de mouche.
    • Qu’est-ce que c’est au juste que les asticots funéraires ?
      − Je connais un peu la question, dit Offroir, l’ayant étudiée avec le savant docteur Mégnin. Ce sont bien en effet, tout au moins durant les premiers temps de la putréfaction, des asticots puisqu’il s’agit de larves de diptères, notamment de
      Calliphora vomitoria qui n’est autre que la grosse mouche bleue, de Curtonevra stabulans aux mœurs rurales, de Phora atterrima et d’Ophyra cadaverica lesquelles n’apparaissent que lorsque la fermentation ammoniacale succède aux fermentations butyrique et caséique. (Raymond Queneau, Loin de Rueil, Gallimard, 1944)
  3. (Populaire) Personne qui en asticote une autre.

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Anagrammes[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Moyen français[modifier]

Étymologie[modifier]

De l’allemand dass dich Gott (« que Dieu te… »).

Interjection[modifier]

asticot \Prononciation ?\

  1. Cri de guerre allemand.

Dérivés dans d’autres langues[modifier]

Références[modifier]