barzh

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Breton[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du moyen breton barz[1][2], du proto-celtique *bardo-, de l'indo-européen commun *gʷerH-.
À comparer avec les mots bardd en gallois, barth en cornique, bard en gaélique, bardos en gaulois (sens identique).

Nom commun [modifier le wikicode]

Mutation Singulier Pluriel
Non muté barzh barzhed
Adoucissante varzh varzhed
Durcissante parzh parzhed

barzh \ˈbars\ masculin (pour une femme, on dit : barzhez)

  1. Poète.
    • En Helsinki ez eus muiocʼh a zelwennoù d’ ar varzhed eget d’ ar bolitikerien. — (Per Denez, Gwalarn, in Al Liamm, no 20, mai-juin 1950, page 24)
      À Helsinki, il y a plus de statues de poètes que de statues d’hommes politiques.
    • HERRIEU a vefe douget da lakaat a-us dezhañ barzhed all chomet fealocʼh d’ o rannyezh. — (Abeozen, Istor lennegezh vrezhonek an amzer-vremañ, in Al Liamm, no 58, septembre-octobre 1956, page 60)
      Herrieu serait enclin à placer au-dessus de lui d’autres poètes restés plus fidèles à leur dialecte.
    • N’eo ket ar "Capitulo de Culpa" ur fentigell, ul lid da ziduellañ faltazi ar varzhed yaouank. — (Youenn Drezen, Sizhun ar breur Arturo, Éditions Al Liamm, 1971, page 70)
      Le "Capitulo de Culpa" n’est pas une plaisanterie, une fête pour divertir l’imagination des jeunes poètes.
    • Da belecʼh emaint-i aet hor barzhed yaouank ? — (Tudual Huon, Dav mont gant red ar vuhez in Ar chalboter huñvreoù, Éditions Al Liamm, 1979, page 116)
      Où sont partis nos jeunes poètes ?
  2. (Histoire) Barde.

Dérivés[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • barzh sur l’encyclopédie Wikipédia (en breton) 

Références[modifier le wikicode]

  • Ranko Matasović, Etymological Dictionary of Proto-Celtic, Brill, Leyde, Boston, 2009, ISBN 978-90-04-17336-1 (ISSN 1574-3586), page 56
  1. Jehan LagadeucCatholicon, Tréguier, 1499
  2. Albert Deshayes, Dictionnaire étymologique du breton, Le Chasse-Marée, Douarnenez, 2003, page 95a