bogus

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1827)[1] L'utilisation est attestée dans l’argot américain pour désigner de la fausse monnaie ; bogus press désigne une machine à frapper de fausses pièces. À partir de 1848, le terme est étendu pour désigner des faux billets puis de manière plus générale des objets ayant une valeur inférieur à ce qu'ils paraissent. Le sens actuel « d'inutile » provient probablement de l'argot des hackers.
De bogey[1] ; dans l'argot tantrabogus désignait au XIXe un objet utilisé pour menacer ou déroutant mais ne causant habituellement pas de dommage.

Adjectif [modifier le wikicode]

bogus \bəʊ.ɡəs\ (Royaume-Uni), \boʊ.ɡəs\ (États-Unis)

  1. Bidon.
    • The organization of “bogus companies,” started purely for the purpose of eliminating competitors, seems to have been a not infrequent practice.J. Hendrick Burton, The Age of Big Business, 1921
  2. Indésirable, dommageable.
    • So what Jefferson was saying was "Hey! You know, we left this England place because it was bogus. So if we don't get some cool rules ourselves, pronto, we'll just be bogus too."Fast Times at Ridgemont High (Amy Heckerling, 1982)
  3. Incorrect, inutile ou cassé
  4. (Philatélie) D'une série fictive, imprimée pour les collectionneurs, faisant souvent référence à un pays inexistant ; illégal (ne pas confondre avec un faux, qui est une reproduction d'un timbre authentique)
  5. Fondé sur des informations fausses ou trompeuses, ou des assomptions injustifiées.

Dérivés[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

(Indénombrable) bogus \boʊ.ɡəs\

  1. (Boisson) Liqueur faite de rhum et de mélasse
    • "Calibogus," or "bogus" was cold rum and beer unsweetened. — (Harvey Washington Wiley, Beverages and Their Adulteration, 1919)

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. a et b (en) Douglas Harper, Online Etymology Dictionary, 2001–2020 → consulter cet ouvrage