hacker

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Hacker

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De l’anglais hack (« bidouiller, modifier, bricoler ») régularisé comme verbe du premier groupe par ajout du suffixe -er.

Verbe[modifier]

hacker \a.ke\ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. (Générique)  Modifier et/ou améliorer tout et n'importe quoi (logiciel et matériel, informatique ou non)… Pas par nécessité, mais par curiosité.
  2. (Anglicisme informatique) Explorer, fouiller, sonder, bricoler, bidouiller un système d'information, un matériel ou système informatique, par culture numérique ou jeu.
    • Si vous voulez hacker votre vieille voiture, passez voir du côté du Bulgare Marian HackMan Marinov. Celui-ci a expliqué jeudi comment il avait transformé son véhicule vieux d'une dizaine d'années en engin high-tech, climatisé et contrôlé à distance via SMS grâce à des logiciels libres. (Mediapart 3.09.2013, A OHM 2013, on s'applique aussi à hacker le réel)
  3. (Anglicisme informatique) Réussir à déjouer les mesures de sécurité d’un système informatique.

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Traductions[modifier]

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
hacker hackers
(h aspiré)\a.kœʁ\

hacker (h aspiré)\a.kœʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Variante de hackeur.
    • Sans être un hacker patenté du Web, Marc possédait une connaissance suffisamment approfondie de l’informatique, pour s’introduire dans de nombreux systèmes. Fréquemment, sous l’emprise d’un vieux réflexe contestataire, il s’amusait à pirater des sites « politiquement corrects ». (Didier Garnier, Les parchemins du commencement, livre numérique, [inlibroveritas.net], p. 23)
    • Selon des documents fournis par Edward Snowden, une unité spéciale de hackers de l'agence américaine a introduit un virus dans le réseau informatique d'un consortium de seize sociétés – dont Orange –, gérant le câble sous-marin qui achemine les communications téléphoniques et internet depuis Marseille vers l'Afrique du Nord, les pays du Golfe et l'Asie. (Mediapart, 29/12/2013, La NSA a piraté Orange et un consortium basé en France)
  2. (Par extension) Bidouilleur informatique.
    • Au-delà de ces solutions techniques, plus ou moins accessibles au néophyte, le porte-parole de l'association française La Quadrature du net, Jérémie Zimmermann, a lui plaidé pour une prise de conscience de la communauté des hackers, qu'il appelle à s'ouvrir sur le reste de la société et à partager ses connaissances pour les démocratiser. (Mediapart, 3/09/2013, OHM 2013 : des solutions et outils pour un monde plus anonyme)
    • Des dizaines de milliers de mails et de données personnelles: un hacker a pénétré les messageries des députés européens pour faire la démonstration des immenses failles dans la sécurité informatique de l'institution. Il met en cause le choix de Microsoft qui équipe le Parlement et les «comportements catastrophiques» des élus. (Mediapart, 21/11/2013)
    • «  On savait qu’elle avait un potentiel énorme, mais il fallait l’explorer. Un hacker, c’est quelqu’un qui explore les nouvelles technologies et essaie de repousser leurs limites. A l’époque, si tu étais sur Internet, tu étais un peu un hacker : tu essayais de comprendre comment l’utiliser, à quoi elle sert. » (« Au lieu de changer le monde, on crée notre nouveau monde » [1])
Note[modifier]
Une bataille incessante oppose les tenants de la première acception au grand public qui, habituellement, ne connaît que la deuxième. Les premiers voudraient voir réserver le mot cracker pour désigner les pirates. L’étymologie qu’ils revendiquent se rattache à des artisans capables de réaliser des meubles en les taillant à la hache dans la masse d’un tronc d’arbre.

Synonymes[modifier]

Variantes[modifier]

Traductions[modifier]

Anagrammes[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

  1. recommandation officielle française comme traduction de « hacker », par la commission générale de terminologie et de néologisme, Journal Officiel du 16 mars 1999. Fiche du terme « fouineur ».

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

Composé du verbe hack et du suffixe -er.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
hacker
\ˈhækə(ɹ)\
hackers
\ˈhækə(ɹ)z\

hacker \ˈhækə(ɹ)\

  1. (Informatique) Hackeur.
    • Only later, when many of the lab’s scientists and software superstars had departed, would hackers fully realize the unique and ephemeral world they had once inhabited. (Sam Williams, Free as in Freedom)

Voir aussi[modifier]

  • hacker sur Wikipédia (en anglais) Wikipedia-logo-v2.svg

Néerlandais[modifier]

Étymologie[modifier]

De l’anglais hacker.

Nom commun[modifier]

hacker \Prononciation ?\ masculin

  1. (Informatique) Hackeur, pirate informatique.
    • Een hacker is iemand die doorbreekt in andermans computersystemen, niet per se om schade te berokkenen.
      Un pirate informatique est quelqu’un qui pénètre par effraction dans des ordinateurs et systèmes informatiques d’autrui, pas nécessairement avec l’intention de nuire.
    • Een hacker kan in de gevangenis belanden.
      Le pirate informatique peut se retrouver en prison.
    • Hackers , dieven en andere online-oplichters voelen zich in Nederland bijzonder goed op hun gemak. (http://www.metronieuws.nl/14.04.2015)
      Fouineurs, voleurs et autres escrocs en ligne se sentent particulièrement bien à leur aise aux Pays-Bas.
  2. accro de l’informatique, hacker

Synonymes[modifier]

Tchèque[modifier]

Étymologie[modifier]

De l’anglais hacker.

Nom commun[modifier]

Cas Singulier Pluriel
Nominatif hacker hackeři
Vocatif hackere hackeři
Accusatif hackera hackery
Génitif hackera hacke
Locatif hackerovi
ou hackeru
hackerech
Datif hackerovi
ou hackeru
hackerům
Instrumental hackerem hackery

hacker \hekr\ masculin animé

  1. (Informatique) Hackeur, pirate informatique.

Apparentés étymologiques[modifier]

Voir aussi[modifier]

  • hacker sur Wikipédia (en tchèque) Wikipedia-logo-v2.svg