bolchévique

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : bolchevique

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Du russe большевик, bolchevik (« majoritaire, homme de la majorité ») en référence à la majorité de partisans à suivre Lénine lors de la scission du Parti ouvrier social-démocrate de Russie ou POSDR.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
bolchévique bolchéviques
\bɔl.ʃə.vik\

bolchévique \bɔl.ʃə.vik\ masculin et féminin identiques

  1. (Politique) (Histoire) Relatif au parti communiste fondé par Lénine, à la révolution russe d’octobre 1917.
    • Le mouvement bolchévique. — (Arts et litt. dans la société contemp., 1935, p. 6405)
    • Les deux types de société qui s’affrontent depuis la victoire, à la fin des années 1920, de la révolution bolchevique en Russie, exaltent le travail en oubliant que les machines n’ont d’autre vocation que de nous en délivrer. — (Virgil Tanase, Saint-Exupéry, Gallimard, « folio - biographies », 2013, p. 193)
    • Il est dominé de nouveau par l’insupportable mentalité bolchevique, par une exaltation stupide de la discipline. — (André Malraux, Les Conquérants, 1928, p. 147)
    • Staline, Kaménev et Mouranov rentrent ensemble pour prendre à Pétrograd la direction du petit journal bolchévik, la Pravda, la Vérité. — (Victor Serge, Portrait de Staline, 1940)

Variantes[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
bolchévique bolchéviques
\bɔl.ʃe.vik\

bolchévique \bɔl.ʃe.vik\ masculin et féminin identiques

  1. (Politique) (Histoire) Révolutionnaire russe d’octobre 1917.
    • Les bolchéviques. — (J.-R. Bloch, Destin du Siècle, 1931, p. 95)
    • 1903 marque une date historique : celle de la scission du parti socialdémocrate russe en bolchéviks (majoritaires) et menchéviks (minoritaires) à son IIe congrès qui débuta à Bruxelles puis siégea longuement à Londres, dans l’atmosphère d’une fin d’empire. — (Victor Serge, Portrait de Staline, 1940)
  2. (Par extension) Partisan communiste.

Variantes[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]