bouchère

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Nom commun 1) (Fin du XIIe siècle) De l’ancien français bochier (« celui qui tue les animaux destinés à la consommation ») ou de l’ancien français boucier (« marchand de viande »), avec la terminaison -e.
(Nom commun 2) De bouche.

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
bouchère bouchères
\bu.ʃɛʁ\
Une bouchère et un boucher

bouchère \bu.ʃɛʁ\ féminin (pour un homme, on dit : boucher)

  1. (Boucherie) Artisane qui rend la viande (bœuf, mouton, etc.) propre à la consommation ou qui la commercialise.
    • Il reprenait les invectives de Gleïzes contre la viande, qu’il jugeait athée, et ajoutait : « Je frémis quand je vois à son comptoir une rouge bouchère : son teint est carnassier. Tous les jours le gaz nutritif des pauvres animaux entre dans ses pores. » — (Guy Betchel et Jean-Claude Carrière, Dictionnaire de la bêtise, entrée Gleïze et Jupille)
    • Au lieu de quoi il me semble que je reste des heures les mains en l’air, les manches remontées jusqu’aux coudes, ficelée dans un horrible tablier de bouchère, terrorisée à l’idée de trahir l’histoire, de me tromper dans les dates, les lieux, les âges, au lieu de quoi je crains d’échouer dans la construction du récit telle que je l’avais envisagée. — (Delphine de Vigan, Rien ne s’oppose à la nuit, J.-C. Lattès, 2011)
  2. (Désuet) Épouse d’un boucher.

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

  • Le thésaurus bouche en français Lien vers le thésaurus

Traductions[modifier le wikicode]

Forme d’adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin boucher
\bu.ʃe\
bouchers
\bu.ʃe\
Féminin bouchère
\bu.ʃɛʁ\
bouchères
\bu.ʃɛʁ\

bouchère \bu.ʃɛʁ\

  1. Féminin singulier de boucher.

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
bouchère bouchères
\bu.ʃɛʁ\

bouchère \bu.ʃɛʁ\ féminin

  1. (Suisse) Gerçure des lèvres.  [1]
    • Il y a cinq ans que la maladie a débuté sous la forme, dit elle, d'une bouchère, il s'est formé une croûte qu'elle enlevait en faisant saigner [...]. — (Revue médicale de la Suisse romande, volume 18, page 412, 1898)
  2. (Savoie) Gerçure des lèvres ou vésicule herpétique.  [2]

Prononciation[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]