bouquinage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De bouquiner, avec le suffixe -age.

Nom commun 1 [modifier]

Singulier Pluriel
bouquinage bouquinages
\bu.ki.naʒ\
Lors du bouquinage, les lièvres "boxent" et parfois s’arrachent de la "laine" du poitrail

bouquinage \bu.ki.naʒ\ masculin

  1. Epoque du rut pour les lièvres et les lapins.
    • Le lièvre est solitaire sauf en période de bouquinage : à la fin de l’hiver et au printemps, bouquins et hases se rassemblent et se poursuivent dans une joyeuse agitation.
    • Ces démonstrations spectaculaires pour la conquête d’une femelle sont appelées bouquinages. — (Pascal Durantel, Le gibier et ses chasses, 2007)

Nom commun 2[modifier]

Singulier Pluriel
bouquinage bouquinages
\bu.ki.naʒ\

bouquinage \bu.ki.naʒ\ masculin

  1. (Familier) Action de bouquiner (au sens de lire, souvent avec une connotation de plaisir).
    • Depuis combien de temps n’ai-je pas pu m’adonner aux délices du bouquinage ? Vivement les vacances !