caveçon

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XVIe siècle) De l’italien cavezzone[1], dérivé de cavezza (« têtière, bride, licou ») → voir cabasson, cabochon et capiton pour des mots apparentés.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
caveçon caveçons
\ka.və.sɔ̃\
Caveçon ou cavesson.

caveçon \ka.və.sɔ̃\ masculin

  1. (Équitation) Demi-cercle de fer, avec têtière et sous-gorge, que l’on met sur le nez des jeunes chevaux pour les dompter et les dresser.
    • Pour aider à contenir le cheval droit pendant les premières leçons, on lui mettra le caveçon, dont la longe sera tenue et maniée par un homme placé devant et près la tête de l’animal. On aura soin que la muserolle du licol de force n’entrave pas les effets du caveçon. — (Félix van der Meer, Connaissances complètes du cavalier, de l’écuyer et de l’homme de cheval, Lebègue & Cie à Bruxelles & Dumaine à Paris, 1865, p. 255)
    • Il a besoin de caveçon : Se dit d’un homme naturellement fougueux et emporté qui a besoin qu’on le retienne.
    • Donner à quelqu’un un coup de caveçon : Lui faire éprouver une mortification qui rabat son orgueil, ses prétentions.
    • Demain, je saurai ce qui se passe chez Nucingen, s’il a vu sa maîtresse, et d’où nous vient ce coup de caveçon. — (Honoré de Balzac, Splendeurs et misères des courtisanes, 1847)

Variantes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]