chapoter

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Derivé en -oter d’un verbe *chaper (« couper ») → voir chapon et chapuier

Verbe [modifier le wikicode]

chapoter \ʃa.pɔ.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Familier) (Nautisme) Retourner complètement un bateau chaviré, sens dessus dessous, avec le mât sous l'eau ; capoter.
    • Par contre j'ai un mat en bois, c'est quand même mieux non ? pour éviter de chapoter, ça coule moins que le mat en alu qui se remplit. — (« Re: dérive sur dériveur léger », par tcheco », jeudi 25 Sept. 2014, sur le site ForumVoile.com (www.forumvoile.com))
    • On dit également faire capot, ou improprement faire chapeau ou chapoter, lorsque le catamaran est retourné tête de mât en bas. Ces deux derniers termes sont inexacts, et sont la conséquence d'un glissement phonétique associé à une analogie géométrique fantaisiste. — (Dr Emmanuel Chazard, Cours théorique de catamaran, rubrique : Sécurité, sur le site www.chazard.org, le 27/02/2018)
  2. (Désuet) Dégrossir avec une plane.
    • Mais surtout je dirai qu’il y a un autre arbre de ce pays-là, lequel avec la beauté sent si merveilleusement bon que, quand les menuisiers qu’avions amenés de France le chapotaient ou rabotaient, si nous en prenions des copeaux en la main, nous avions la vraie senteur d’une fraîche rose. — (Jean de Léry, cité dans « J. de Léry, Yves d'Eveux et Claude d'Abbeville », dans Les marins français: vies et récits dramatiques d'après les documents originaux, par Bathild Bouniol, tome 1, Paris : chez Bray et Retaux, 1875, p. 116)
  3. (Poterie) Détacher avec un chapotin les matières adhérentes aux pièces en céramique que l'on vient de défourner.
    • On les chapote sur-le-champ , c'est-à-dire qu'on en détache avec la palette de fer nommée chapotin toutes les parties qui menacent de se détacher. — (Alexandre Brongniart, Traité des arts céramiques ou des poteries, 2e édition revue, corrigée & augmentée par Alphonse Salvétat, tome 2, Paris : chez Béchet jeune, janvier 1854, p. 331)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]