chapon

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : Chapón

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin capo.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
chapon chapons
\ʃa.pɔ̃\

chapon \ʃa.pɔ̃\ masculin (pour une femelle, on dit : chaponne)

  1. Coq châtré que l’on engraisse.
    • Eh ! votre stupide république me donne des nausées ! nous ne saurions découper tranquillement un chapon sans y trouver la loi agraire. — (Honoré de Balzac, La Peau de chagrin, 1831)
    • C'était une table toute servie pour quatre convives, dont les quatre sièges étaient disposés autour d'un pâté revêtu de sa croûte dorée, d'un chapon flanqué de bécassines, d'autres victuailles et de nombreux flacons vénérables. — (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, collection « Le Livre populaire » no 31, 1907)
    • Pendant les trois semaines précédant le Carême 1667, la maison de la princesse Palatine aura ainsi englouti 200 unités vendues par le marchand de volailles, dont une quinzaine de chapons et autant de chapons gras. — (Jérôme Fehrenbach, La princesse Palatine : L'égérie de la Fronde, Éditions du Cerf, 2016)
  2. (Par extension) Mâle châtré d'une autre espèce de volaille.
    • C'est en général un chapon de poulet mais, il y a quelques Noëls de cela, j'eus la surprise de me voir offrir par Arnaud Tauzin, un de mes producteurs de volaille landaise, un chapon de pintade. — (Hélène Darroze, Mes recettes en fête, Éditions du Cherche Midi, 2015, p. 91)
  3. (Cuisine) Gros morceau de pain qu’on met bouillir dans le pot et qu’on sert sur un potage maigre.
    • Vôtre Potage étant mitonné , dressez-le dans son plat , & le mettez dans le milieu de vôtre Potage, un chapon de pain ; arrosez-le avec un peu de vôtre bouillon ; & mettez vôtre coulis par-dessus, & servez chaudement. — (Vincent La Chapelle, Potage aux Moûles, dans Le cuisinier moderne, qui aprend à donner toutes sortes de repas, tome 3, La Haye : chez Antoine Van Dole, 1735, p. 16)
  4. (Cuisine) Croûte de pain frottée d’ail qu’on met dans une salade.
    • Et voici meilleur encore, le chapon (capoun), ce croûton frotté d'ail qui enrichit la salade, la frisée bien sûr qui s'accommode mieux que les autres de cet assaisonnement, mais aussi les salades sauvages, les salades des champs, […]. — (Jean-Paul Clébert, Le livre de l'ail, Avignon : Éditions A. Barhélémy, 1987)
    • Dans le midi de la France est né le chapon de Gascogne, c'est-à-dire le chapon de pain frotté d'ail qui sert à assaisonner les salades. — (Joseph Favre, Dictionnaire universel de cuisine pratique, Éditions Omnibus, 2006, p. 336)
  5. (Viticulture) (Vieilli) Sarment de l'année, détaché pour servir de plant.
    • La bouture simple se divise en chapon et en crossette. Le chapon est un sarment ordinaire de l'année. La crossette est un sarment de l'année muni, à son extrémité inférieure, d'un morceau de bois de deux ans. […].
      Certains auteurs préfèrent le chapon à la crossette; mais le plus grand nombre affirme que la crossette est d'une reprise plus facile et constitue des ceps plus vigoureux et plus fertiles.
      — (Francisque Chaverondier , La vigne et le vin : Guide théorique et pratique du vigneron, 2e édition, Paris : à la Librairie agricole & Roanne : chez Durand, 1876, p. 68)
  6. (Vieilli) (Désuet) Peau de bouc sans défaut.

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • chapon sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]