clouer au pilori

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir pilori
On clouait au pilori un placard exposant les motifs de la condamnation du supplicié, exposant ainsi celui-ci à la réprobation générale.

Locution verbale [modifier le wikicode]

clouer au pilori \klu.ə(ʁ‿)o pi.lɔ.ʁi\ transitif (se conjugue → voir la conjugaison de clouer)

  1. Désigner à la réprobation publique ; condamner violemment (surtout en parlant de l’opinion publique).
    • Le premier ministre […] est cloué au pilori dans la région atlantique et il n’aime pas ça. Il a beau dire, cependant, il a bel et bien trahi sa parole. — (Le Devoir, 13 juin 2007)
    • Les libéraux jouissaient alors d’un léger rebond de popularité. Stephen Harper, lui, était cloué au pilori pour son indifférence envers l’environnement et son penchant pour des mesures judiciaires répressives. — (Le Devoir, 21 février 2007)
    • Sa manière parut à tous honteuse et lui valut immédiatement d’être cloué au pilori, même par ses amis. — (Le Devoir, 30 novembre 2006)
    • Le Pape Benoit XVI cloué au pilori. — (Radio-Canada, 18 mars 2009)
    • Là, ces livres furent tantôt cloués au pilori suivant le vieil adage allemand, le Moyen Âge étant subitement redevenu à la mode, et j’ai moi-même possédé un exemplaire d’un de mes livres transpercé par un clou, qu’un étudiant de mes amis avait sauvé de l’exécution pour m’en faire cadeau – […] — (Stefan Zweig, trad. Dominique Tassel, Le Monde d’hier, Gallimard, 2013, page 476)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]