collant

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Participe présent du verbe coller.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin collant
\kɔ.lɑ̃\

collants
\kɔ.lɑ̃\
Féminin collante
\kɔ.lɑ̃t\
collantes
\kɔ.lɑ̃t\

collant \kɔ.lɑ̃\ masculin

  1. Qui colle.
  2. (Par analogie) Qui est trop juste ou qui moule les formes, en parlant d’un vêtement.
    • Un pantalon collant.
    • Celui-ci [un camelot], qui n’a peut-être pas dix-huit ans, la casquette enfoncée jusqu’aux oreilles, chaussé de bottes collantes, tourne autour du cercle de curieux en soulevant ses bottes. — (Charles-Louis Philippe, Bubu de Montparnasse, 1901, réédition Garnier-Flammarion, page 52)
  3. (Familier) (Figuré) Dont on ne peut se débarrasser en parlant d’une personne.
    • Qu'est-ce qu'il peut être collant, ton patron !
    • Mais pardon, je te parle comme à un ami suprême et je te connais à peine et tu dois me trouver collant. — (Marcel Proust, 14 juin 1888, Correspondance avec Daniel Halévy, Éditions de Fallois, 1992, page 44)
    • « Faites attention à lui… Il voudra vous voir tous les jours… Il ne vous laissera pas un moment de répit… C’est un type…
      – … collant ?
      – Oui. Très collant. »
      Et elle semblait donner à ce qualificatif une signification plus inquiétante qu’il n’en avait de prime abord.
      — (Patrick Modiano, Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier, Gallimard, 2014, page 59)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
collant collants
\kɔ.lɑ̃\

collant \kɔ.lɑ̃\ masculin (souvent au pluriel)

Les collants (1)
  1. Sous-vêtement féminin mais parfois masculin qui recouvre tout le bas du corps, de la taille aux pieds.
    • Les collants se portent par confort ou par souci esthétique.
    • [...] une mini-jupe en cuir noir guère plus grande que l'abat-jour de votre lampe de chevet. Grâce à ce dernier élément on a une vue considérable sur ses cuisses parfaites, tout en déplorant le collant qui, diraient les vrais littérateurs, gaine ces dernières. Il est des instants où je voudrais me trouver en tête à tête avec le foutu connard qui s'est permis d'inventer cette sotte pièce d'habillement, mes petites frangines. [...] Avant que le collant déferle sur le marché, on se plaisait à emmener au cinéma des demoiselles de rencontre ou à les promener en bagnole dans des voies qui, pour être isolées, n'étaient certes pas impénétrables. [...] Ah, où sont les jarretelles d'antan. Où sont les slips de jadis [...]! L'univers s'enferme dans un sac bifide orné, le plus souvent, de motifs suspects rappelant une maladie de peau. L'homme perd son sens tactile au contact de ces effroyables carapaces de nylon. Arrêtez, les filles! Stop! [...] Le collant, oui! mais à Courchevel, ou à l'Opéra! Vous avez confiance en votre San-A, mes friponnes, j'espère? [...] Alors, toutes en choeur, décollez vos collants! — (San-Antonio, Béru-Béru, Éditions Fleuve noir, 1970, chap. 8)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Voir la conjugaison du verbe coller
Participe Présent collant
Passé

collant \kɔ.lɑ̃\

  1. Participe présent de coller.
    • Par facilité, les marques ont transgenrisé leurs montres, collant un coup de rimmel et de nacre rose sur des modèles historiquement masculins. — (site fr.worldtempus.com)

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]