conquérir

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : conquerir

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin conquirere (« chercher intensément à obtenir »).

Verbe [modifier]

conquérir \kɔ̃.ke.ʁiʁ\ transitif 3e groupe (conjugaison)

  1. Acquérir par les armes.
    • Le Roi des Rois est enfin revenu dans sa capitale. Il a conquis le monde jusqu’aux rives de la mer Rouge, jusqu’aux monts arides du Caucase, jusqu’aux terres inviolées où la neige tombe même en été. — (Renée Dunan, Ces Dames de Lesbos, 1928)
  2. (Figuré) Gagner par la persuasion, l'exemple, le charme etc.
    • Tu vois : je te livre les secrets de l'état, Capestang, tu as du premier coup conquis ma confiance. — (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, coll. « Le Livre populaire » no 31, 1907)
    • Or, cette année-là, comme les élections étaient fixées au 1er mai, il y eut dès le 1er avril, une propagande active et des menées sourdes de part et d’autre pour conquérir les douteux. — (Louis Pergaud, Deux Électeurs sérieux, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Au musée des Arts Anciens du Namurois, la dame du guichet fut instantanément conquise par notre petite fille. « Comme elle est mignonne ! Une vraie arsouille ! » roucoulait-elle. — (Harry Pearson, Un géant au Plat Pays: Séjour chez les Belges, traduit de l'anglais par Sylvain Gilmont & Laure Harmegnies, Avin/Hannut : Editions Luce Wilquin, 2003)
  3. (Figuré) (Plus rare) Acquérir par l'effort.
    • L'air pur et vivifiant de cette île perdue au milieu de l'océan du Nord m'a paru éminemment favorable au déploiement de l'activité humaine ; j'ai été souvent étonné de la vigueur physique que l'on conquiert sous un rude climat et de la somme de travail qu'on y peut accomplir. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, p.18)
    • Il n'est point pressé de conquérir les sommets. Si le temps menace, il n'attend pas l’averse, il redescend à l'auberge où il se met à la chotte. — (La Semaine littéraire, 1908, vol.16, p.254)
  4. (Intransitif) (Rare) Conquérir sur quelque chose : gagner sur quelque chose par une action comparée à une conquête.
    • L'arbre qu'on a planté pousse pendant qu'on dort,
      Et planter, n'est-ce pas conquérir sur la mort ?
      — (Léonce Mazuyer, Rimes et raison, III: Poésies d'un vieux rural, Planter (second quatrain) ; Victor Palmé - éditeur des bollandistes, Paris, 1887, page 258.)

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Références[modifier]