contrecarrer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe [modifier]

contrecarrer \kɔ̃t.ʁǝ.ka.ʁe\ transitif 1er groupe (conjugaison) (pronominal : se contrecarrer)

  1. Empêcher d’agir par une opposition directe et absolue.
    • L’accord souleva de nombreuses critiques. L’exécution en fut contrecarrée par le rétablissement illégal de certaines pratiques esclavagistes. — (Franco Arese, La politique africaine des États-Unis, 1945)
    • […] ; enfin l’acte d’Algésiras, en créant un comité des douanes et une commission des valeurs douanières, édictait un règlement douanier et des tarifs nouveaux et ordonnait toutes les mesures propres à contrecarrer la fraude et la contrebande. — (Wladimir d’Ormesson, La Question de Tanger dans La Revue de Paris, 1922)
    • (Figuré)D'un seul coup, brutalement, le flotteur gauche s'engagea. Je fus emmené dans un « cheval de bois » à gauche, que je pus contrecarrer quelque peu en accélérant. — (Jean Mermoz, Mes Vols, p.62, Flammarion, 1937)
  2. (Pronominal) (Jeu de bouillotte) Enchérir pour son compte sur la carre, avant les cartes faites.
    • La première personne à jouer (l’As) peut, si elle le désire, se carrer en mettant au jeu autant de jetons qu’il y en a déjà, plus un. Le second joueur (la Dame) peut se contrecarrer en doublant à nouveau la mise plus un jeton. Le troisième peut se tricarrer, le quatrième se quadricarrer (c'est le maximum permis). — (Frans Gerver, Le guide Marabout de tous les jeux de cartes, 1966)

Synonymes[modifier]

Variantes orthographiques[modifier]

Références[modifier]