cupidité

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Siècle à préciser) Du latin cupiditas.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
cupidité cupidités
\ky.pi.di.te\

cupidité \ky.pi.di.te\ féminin

  1. Recherche immodérée du gain, des richesses.
    • Favorisez donc la libre circulation des grains, en empêchant tous les engorgements funestes. Quel est le moyen de remplir cet objet ? Ôter à la cupidité l’intérêt et la facilité de les opérer. Or trois causes les favorisent, le secret, la liberté sans frein, et la certitude de l’impunité. — (Maximilien Robespierre; Sur les subsistances, séance de la Convention du 2 décembre 1792)
    • Et il attribue ce malheur, ce qui me semble probable, à la cupidité que les grandes fortunes excitent chez les jeunes gens… — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • En effet, l’histoire du Nouveau Monde n’est qu’un lamentable martyrologe, dans lequel le fanatisme et la cupidité marchent continuellement côte à côte. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • Voici l’illustration subliminale d’une société qui s’est foutue en l’air toute seule en s’enfonçant dans un système réchauffé de cupidité. — (Kurt Cobain dans son journal intime, traduit par Laurence Romance aux éditions « Oh Éditions » in Le journal de Kurt Cobain, 2002, ISBN 2915056021)

Synonymes[modifier]

Traductions[modifier]

Anagrammes[modifier]

Références[modifier]