richesse

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De riche, avec le suffixe -esse.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
richesse richesses
\ʁi.ʃɛs\

richesse \ʁi.ʃɛs\ féminin

  1. Opulence ; abondance de biens.
    • La société enrichie la veille par des spéculations, honnêtes ou non, joignait à ses richesses des titres nobiliaires ; chacun s'improvisait comte, marquis ou baron. — (Général Ambert, Récits militaires : L'invasion (1870), p. 240, Bloud & Barral, 1883)
    • Favori de l’esprit impérialiste allemand, il représentait l’idéal du nouveau sentiment aristocratique, – la chevalerie nouvelle, disait-on, – qui régna après que le socialisme, affaibli par ses divisions intestines et son manque de discipline, fut anéanti,et que la richesse se fut concentrée entre les mains de quelques familles. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 129 de l’éd. de 1921)
    • Quoi qu’il en soit, à Ambert, des sommes immenses sont thésaurisées. Voilà un signe évident de richesse. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Avec le grand capitalisme commence l'inévitable collusion de la richesse et de la puissance politique. — (André Maurois, Histoire de l'Angleterre, Fayard & Cie, 1937, p.238)
    • La vie urbaine dépérit et, comme la civilisation islamique médiévale était elle-même essentiellement urbaine et que la richesse matérielle dépendait du commerce, la prospérité déclina. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992)
    • Toute richesse n'implique-t-elle par une forme de vol, fût-ce celle de l'exploitation? — (Pierre Bertrand, Éloge de la fragilité, p. 30, éditions Liber, Montréal, 2000)
  2. Abondance des productions naturelles.
    • L’écorce de chêne, employée pour le tannage des cuirs, est un élément important de la richesse forestière du département. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, p. 173)
    • La nature étale ici toute sa richesse.
  3. Chose dont la matière ou les ornements sont riches et précieux.
    • La richesse d’une étoffe.
    • La richesse d’un ameublement.
    • La richesse d’une parure.
    • La richesse des ornements.
  4. (Figuré) Fécondité en idées et en images, en parlant des ouvrages de l’esprit.
    • La richesse d’un sujet.
  5. (Linguistique) Abondance d’une langue en expressions et en tours.
    • La grande richesse du français.
  6. (Versification) Exactitude, justesse de rimes portée au-delà de ce qui suffit.
    • Certains poètes recherchent jusqu’à l’excès la richesse des rimes.
  7. (Peinture) Éclat du coloris d’un tableau ; le talent de coloriste d’un peintre.
    • La richesse du coloris d’un tableau, de la palette d’un peintre,
  8. (Musique) Puissance et variété des combinaisons harmoniques ou orchestrales.
    • La richesse de l’harmonie, de l’orchestration,
  9. (Mécanique) Rapport carburant/air du mélange qui alimente un moteur.
  10. (Au pluriel) Grands biens.
    • Ravie de cette réponse, Theodehilde fit charger sur plusieurs voitures les richesses de son mari, et partit pour Chalon-sur-Saône, résidence du roi Gonthramn. — (Augustin Thierry, Récits des temps mérovingiens, 1er récit : Les quatre fils de Chlother Ier — Leur caractère — Leurs mariages — Histoire de Galeswinthe (561-568), 1833 - éd. Union Générale d’Édition, 1965)
    • Il possède de grandes richesses. — Des richesses immenses, prodigieuses.
  11. Choses d’un grand prix.
    • Ce sont des richesses que vous avez là. — Il y a des richesses dans cette bibliothèque, dans ce musée.

Antonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Proverbes et phrases toutes faites[modifier]

Hyponymes[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Références[modifier]