décrochez-moi-ça

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

→ voir décrocher, moi et ça.

Nom commun [modifier]

décrochez-moi-ça \de.kʁɔ.ʃe.mwa.sa\ masculin invariable

  1. Vêtement féminin ou masculin d’occasion.
    • A la queue de l’évêque, une cour des Miracles se dandinait en flageolant ; une colonne de vieux birbes, costumés avec les friperies vendues des morgues, ballottait, se soutenant sous les bras, s’étayant les uns aux autres. Tous les décrochez-moi-ça d’il y a vingt ans ajustaient leurs mouvements, les accompagnaient, sur eux ; […]. (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915, chap. 8, p. 214)
  2. Chapeau féminin d’occasion.
    • Les niolleurs sont les marchands de vieux chapeaux. On appelle niolle un chapeau retapé, et décrochez-moi-ça un chapeau de femme d'occasion. Il y a, dans le carré du Palais-Royal, des décrochez-moi-ça qui encadreraient encore très-bien de fort jolies figures, et qui, dans tous les cas, ne seraient pas trop déplacés dans l'étalage d'une modiste du passage... du Saumon. (Edmond Texier, Tableau de Paris, chap. 15 : Les halles et marchés, Paris : chez Paulin & Le Chevalier, 1852, vol. 1, p. 149)
  3. Boutique de fripes, friperie.
    • […] ; tandis que la belle toilette de madame Lorilleux, les effilés de madame Lerat, les jupes fripées de mademoiselle Remanjou, mêlaient les modes, traînaient à la file les décrochez-moi-ça du luxe des pauvres. (Émile Zola, L'Assommoir, 1877, chap. 3)
    • Elle commande chaque jour des robes d'chez Patou, mais elle habille papa au "décrochez-moi ça..." (Narcisse Praz, Poète, prends ton luth et tire, Éditions d'en bas, Lausanne, 1984, p. 60).
    • (Figuré)À une époque où souvent le talent — panaché de pastiche et de pillage — s’habille au décrochez-moi ça, et où il suffit de posséder l’érudition d’un bibliothécaire malin pour exciter l’admiration des passants, l’auteur d’A Vau-l’eau a créé un style, un genre, un génie à lui. (Frantz Jourdain, Joris-Karl Huysmans, dans Les Décorés  : Ceux qui ne le sont pas, H. Simonis Empis, éditeur, 1895, p. 51)

Dérivés[modifier]

  1. s’habiller au décrochez-moi-ça, se vêtir au décrochez-moi-ça : s’habiller avec négligence