crochet

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : crochèt

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De croc avec le suffixe diminutif -et. (fin XIIe siècle) crockes (au pluriel).
(Genre d’aiguille) (1835)
(Détour) (1778)
(Boxe) (1907)
(Typographie) (1690)

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
crochet crochets
\kʁɔ.ʃɛ\
Un crochet de pêche. (1)
Une démonstration de crochet (4).

crochet \kʁɔ.ʃɛ\ masculin

  1. Petit morceau de métal recourbé servant à accrocher ou attacher quelque chose.
  2. (Par analogie) Forte courbure d’un objet de cette forme.
    • […] mais Jimmy le faisait méchamment trébucher, en le happant du crochet de sa grosse canne blanche, et les deux hommes tombaient à terre, ensemble […] — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
  3. Aiguille à l’extrémité en forme de crochet, permettant de réaliser des vêtements à partir de fil, généralement de laine ou de coton.
    • Comme pour les aiguilles à tricoter, le crochet est défini par un numéro qui correspond à sa grosseur: un crochet n° 3,5 est un crochet de 3,5 millimètres de diamètre. — (Monica Belluzzo, Facile le crochet pour ma poupée: Pour apprendre la technique du crochet et réaliser des vêtements, Éditions Arcancia, 2003)
  4. (Par extension) Technique utilise cet instrument.
    • Je retournai, l’âme en repos, dans la cité des livres, où Mlle Préfère travaillait au crochet si tranquillement qu’on eût dit qu’elle était chez elle. Je faillis le croire moi-même. — (Anatole France, Le Crime de Sylvestre Bonnard, réédition Le Livre de Poche, 1967, page 183)
    • Afin de nourrir sa fascination pour les couleurs chatoyantes des pelotes de laine et des écheveaux de coton qui s'alignent sur les rayonnages de la mercerie de son village, sa mère lui enseigne le crochet. — (Elsa Galland, « Basgi amour, crochet et fantaisie », le 28 octobre 2018, sur le site de ToutMa (www.toutma.fr))
  5. (Franche-Conté) Pioche dont la tête possède deux fers pointus et qui est utilisée en agriculture, en particulier pour arracher les pommes de terre.
    • L'usage contraire a cependant prévalu : non-seulement on l'appelle hoyau , mais encore crochet, et même pioche. — (.M. Mongez, mémoire sur les instruments d'agriculture employés par les anciens, in Histoire et mémoires de l'Institut royal de France Éd. Firmin-Didot, 1818, tome 3)
  6. (Lorraine) Fourche utilisée pour la paille ou le fumier.
    • Crochet, fourche, trident, croc, fourchette, havet, fourchefière, fouyne, fouynette. — (Liste extraite de Énée-Aimé Escallier, Remarques sur le patois, Éd. Wartelle, Douai, 1856)
  7. Détour.
    • Comme dans un rêve, et fort vite, nous traversâmes le bourg de Mandres, à demi ruiné, qui sentait l’incendie et la pourriture, et nous fîmes un crochet vers les bois ; en ce passage quelqu’un nous avertit de nous abriter derrière les chevaux ; ce fut un petit moment de terreur. — (Alain, Souvenirs de guerre, Hartmann, 1937, page 16)
    • Les chiens aboient. Par petits groupes, les bêtes, sans se tromper, rentrent dans leur cour respective, non sans avoir fait quelques crochets […] — (Mariel J.-Brunhes Delamarre, Le Berger dans la France des villages, Éditions du CNRS, 1970, page 164)
  8. (Au pluriel) Hotte ou de support que les portefaix s’attachent sur le dos avec des bretelles pour porter plus aisément leurs fardeaux. C’est de cet ancien sens de « châssis de portefaix » que dérive l’expression : être, vivre aux crochets de quelqu’un.
  9. (Argot) Dent.
    • Il m’a cassé trois crochets d’un seul coup de poing.
  10. (Vieilli) Compétition de chant lors de laquelle un machiniste utilisait un crochet pour évacuer de la scène ceux des candidats dont l’éviction avait été demandée par le public.
    • Les nouvelles chansons, elle les repérait toutes, son désir secret c’était d’aller dans un crochet radiophonique, d’être découverte, mais elle n’a jamais osé ou elle n’était pas sûre de gagner. — (Annie Ernaux, La femme gelée, 1981, réédition Quarto Gallimard, page 363)
  11. (Architecture) Ornement en forme de feuille à extrémité recourbée.
    • Chapiteau à crochets.
  12. (Boxe) Coup de poing indirect, passant par les côtés, que donnent les boxeurs. Coup de poing où le bras replié frappe vers l’intérieur.
    • L’autre, sans se presser, lui plaçait crochets et directs comme s’il était à l’entraînement, devant un sparring-partner, et quand le rouquin l’atteignait d’une détente farouche, il encaissait le coup, massivement. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • Et puis, il y a son passé dans le club de boxe universitaire. En effet. Avec le ressort d'un diable en boîte, il bondit sur Katinka et lui envoie un crochet au diaphragme. — (Peter Høeg, Les enfants des cornacs, traduit du danois par Anne-Charlotte Struve, Éditions Actes Sud, 2011)
  13. (Informatique) Fonction logicielle ou matérielle incluse pour simplifier les ajouts ou modifications ultérieures apportées par un utilisateur. Un crochet peut aussi être ajouté à postériori, à des fins d’analyse, de surveillance ou de déverminage.
    • Souvent, la différence entre un bon programme et un très bon est que ce dernier possède des « crochets » utiles placés à des endroits judicieusement choisis.
  14. (Médecine) Curette, instrument recourbé à l’une de ses extrémités et servant à extraire les parties du fœtus qui sont restées dans la matrice.
  15. (Musique) Trait recourbé ajouté à la queue des croches, doubles, triples ou quadruples croches.
  16. (Par ellipse) (Serrurerie) Rossignol, instrument recourbé qui sert à ouvrir une porte dont on n’a pas la clef.
  17. (Typographie) Parenthèse qui consiste en des lignes verticales dont les extrémités sont à angle droit.
    • Mettre entre crochets les mots d’un texte qui sont interpolés.
    • À l'intérieur des crochets, les caractères spéciaux perdent leur signification. — (Martial Bornet, Expressions régulières, Éditions ENI, 2015, page 185)
  18. (Zoologie) Dent pointue et perçante de quelques animaux.
    • Les crochets venimeux du serpent.
  19. (Zoologie) Organe de fixation de certains animaux, en forme de crochet.
    • Certains ténias ont un scolex pourvu de crochets.

Dérivés[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Emprunt au français.

Nom commun [modifier le wikicode]

crochet \Prononciation ?\

  1. (Indénombrable) Crochet (technique utilisant un crochet).