détour

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : detour

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Déverbal de détourner → voir tour.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
détour détours
\de.tuʁ\

détour \de.tuʁ\ masculin

  1. Action de s’écarter du chemin direct.
    • Les tourelles connues de deux ou trois châteaux voisins lui faisaient, pour les éviter, décrire quelques détours, puis il se perdait dans la campagne ou dans la forêt, très loin, au diable vert. — (Alphonse de Châteaubriant, Monsieur des Lourdines, chap.1, 1910)
    • Après le diner M. B., le ministre plénipotentiaire honoraire, me pris à part pour me consulter sur la possibilité de faire un détour pour éviter « cette Moulouya ». — (Frédéric Weisgerber, Au seuil du Maroc Moderne, Institut des Hautes Études Marocaines, Rabat : Les éditions de la porte, 1947, p. 268)
  2. Endroit où un chemin change de direction.
    • Il y a un détour à droite, à gauche.
    • Les détours d’un labyrinthe.
    • Se perdre dans les détours d’un souterrain.
    • (Figuré) Les détours du cœur, les replis secrets du cœur.
  3. Chemin qui éloigne du droit chemin.
    • N’allez pas par là, vous prenez un trop grand détour.
    • C’est un détour de plus d’une lieue, il y a plus d’une lieue de détour.
  4. (Figuré) Longueur, digression inutile.
    • Il est revenu, pour un long détour, à sa première hypothèse.
  5. (Figuré) (Surtout au pluriel) Discours dans lesquels on ne s’exprime que d’une manière indirecte, par crainte ou par ménagement, par délicatesse, etc.
    • Pourquoi ces détours ? Parlez-moi franchement.
    • Prendre des détours, de grands, de longs détours.
    • Parler sans détour, sans aucun détour.
  6. Sorte de biais, de moyen adroit, de ruse, de subtilité, pour éluder quelque chose, pour venir à bout de ce qu’on veut faire.
    • Je connais ses tours et détours.
    • User de détours.
  7. (Plus rare) (Au pluriel) Environs.
    • Certes des boqueteaux peuvent être rencontrés aux détours de Gollainville avec les bois de Châteaugay, près de Fresnay-les-Chaumes avec les bois de Bel-Ebat tous proches, ou vers Fromonvilliers et Baccon. Mais la tendance reste à la rareté de la végétation. — (Bruno Martinet, Maisons et paysages du Loiret, Éditions Créer, 1988, p. 37)

Traductions[modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]