démarier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : dèmarier

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Mot composé du préfixe dé- et de marier.

Verbe [modifier le wikicode]

démarier \de.ma.ʁje\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Vieilli) Désunir des époux par l’annulation de leur mariage.
    • « Quand j’entends les uns ou les autres dire “on abrogera la loi”, comme si on pouvait démarier ou désadopter, je dis ce n’est pas vrai ! », a déclaré la députée UMP Nathalie Kosciusko-Morizet, dimanche 19 mai, sur BFM-TV à propos de la loi sur le mariage gay qui vient d’être validée par le conseil constitutionnel. — (« Mariage pour tous : “on ne pourra pas démarier ou désadopter”, selon NKM », LeMonde.fr avec AFP, 19 mai 2013)
    • Le modèle patriarcal s’effondre. Et avec lui le mariage « fondé sur un principe de hiérarchie des sexes et de puissance paternelle », indique la sociologue Irène Théry, qui a rendu en 1998 son rapport au gouvernement Jospin, intitulé « Couple, filiation et parenté aujourd’hui ». Cette dernière n’hésite pas à employer le terme de « démariage », non pour désigner une dévalorisation du mariage, « mais pour expliquer que se marier ou non, se démarier ou non est devenu une question de conscience personnelle ». — (L’Humanité, 18 janvier 2003)
    • On peut rêver pour le roi de toutes les princesses de la terre, et je comprends bien que l’impatience le gagne ; encore faut-il commencer par le démarier de l’épouse qu’il a. — (Maurice Druon, Les Rois maudits, tome 2, « La Reine étranglée », 1955)
  2. (Agriculture) Biner une culture de betteraves, de façon à éliminer un des deux plants issus d’une même semence.
    • Je me souviens d’avoir vu des gens pliés en deux pour démarier des betteraves. Nous avions une grande région betteravière dotée d’une raffinerie. — (Comité permanent de l’agriculture et de l’agroalimentaire, Canada, Témoignages, séance du mardi 27 octobre 1998)
    • Ils arrivent par vagues successives à partir de mai pour démarier, puis biner deux fois les betteraves, certains repartent dans leur pays et reviendront au moment de l’arrachage, […]. — (Françoise Bourquelot, La main-d’œuvre saisonnière, à cent ans d’intervalle, dans deux secteurs de pointe de l’agriculture française, dans La moisson des autres : les salariés agricoles aux XIXe et XXe siècles, sous la direction de Ronald H. Hubscher et ‎Jean Claude Farcy, Créaphis éditions, 1996, p. 146)
    • J’aimais ça biner les betteraves, c’était mon dada, ma vie. C’était un plaisir pour moi de démarier les betteraves. On commençait le 15 avril. — (Catherine Vigor, Maurice : garde-chasse en Picardie, 2000, page 24)
    • Dans les champs, je devais encore démarier les betteraves, derrière mon père qui donnait un coup de rasette. — (Marie-Paul Armand, La Cense aux Alouettes, 1re partie, chapitre 3)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]