destruction

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin destructio (« destruction, ruine »).

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
destruction destructions
\dɛs.tʁyk.sjɔ̃\

destruction \dɛs.tʁyk.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de détruire, au propre et au figuré.
    • Par contre, en solution à 1 p. 100, l’arsénite de soude exerce des actions énergiques comme herbicide, herbifuge et insecticide. A la dose de 1/2 p. 100, il a été utilisé pour la destruction des criquets. — (Jardins de France, p. 165, Société nationale de France, 1917)
    • On la dévasta, comme, au siècle précédent, on avait bombardé d’immenses agglomérations barbares, et parce qu’elle était à la fois trop forte pour être occupée par le vainqueur et trop indisciplinée, trop orgueilleuse pour se rendre dans le but d’échapper à la destruction. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 242 de l’éd. de 1921)
    • Le pays des terribles Cadets de Gascogne, le pays de madrés, des malins, des finauds, des habiles, […], ce pays là ne serait plus qu'un pays de hongres, voué à la décadence et à la destruction ? — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Ces lettres furent recueillies, Dieu sait comment, après la destruction quasi totale de Cologne par bombardements aériens […]. — (Georges Blond, L'Agonie de l'Allemagne 1944-1945, Fayard, 1952, p.19)
    • D'après l'Insee, le chômage devrait continuer à progresser et atteindre 11% d'ici l'été, avec 75000 destructions supplémentaires d'emplois marchands. — (Christophe Alix, La croissance en berne, dans Libération (journal) du 22 mars 2013, p.16)
  2. Ce qui subsiste des objets après leur destruction partielle ou totale, par opposition à construction. (généralement employé au pluriel)
    • Les réfugiés tentent de s’installer au milieu de ces destructions qu’ils aménagent avec leur maigres moyens.
    • Dans ce paysage de désolation, on ne voyait plus que les destructions toutes de gravas et de poussière grise.

Synonymes[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

  • (Région à préciser) : écouter « destruction »
  • France  : écouter « destruction [dɛs.tʁyk.sjɔ̃] »

Anagrammes[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Ancien occitan[modifier]

Nom commun [modifier]

destruction féminin

  1. Variante de destruccio.

Références[modifier]

  • François RaynouardLexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
destruction
\ˌdɪsˈtɹʌkʃən\
destructions
\ˌdɪsˈtɹʌkʃənz\

destruction \ˌdɪsˈtɹʌkʃən\

  1. Destruction.

Synonymes[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]