dissension

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du verbe latin 'dissentire' (dissentio, dissensi, cf. Gaffiot) qui signifie "être d'un avis différent, ne pas s'entendre" et dont le supin 'dissensum' a donné naissance au substantif 'dissension'.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
dissension dissensions
\di.sɑ̃.sjɔ̃\

dissension \di.sɑ̃.sjɔ̃\ féminin

  1. (Littéraire) Dissentiment violent, mais passager, d’opinions, de sentiments, d’intérêts entre deux ou plusieurs personnes.
    • […] ; la milice qui avait tenté de délivrer Moscou se dispersa à la suite de dissensions intestines. — (Albert Mousset, Histoire de Russie - 1945)
    • Nous sommes ici peu de Français, il semble qu'au lieu de provoquer de telles dissensions parmi nous, nous devrions nous entendre... — (Isabelle Eberhardt, Le Major,1903)
    • […], sorcière ou non, il vaut mieux que cette misérable fille meure que de voir Bois-Guilbert perdu pour l’ordre des templiers, ou l’ordre divisé par des dissensions intestines. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • C'est-à-dire : 1° Sauf les empoisonnements par adultère, tous les autres uxoricides déterminés par l’adultère et les dissensions domestiques sont diminués après le rétablissement du divorce; […]. — (Enrico Ferri, La Sociologie criminelle, traduction par l'auteur sur la 3e édition italienne, Éditions A. Rousseau, 1893, p. 243)
    • Notre esprit d'envie, de méfiance et de dissensions nous empêchera, longtemps encore je le crains, de nous mettre d'accord ; …. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • En Iran, des influences religieuses préislamiques provoquèrent la dissension théologique et le messianisme révolutionnaire. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992)
    • Ce fut pendant son généralat que le jansénisme commença à prendre racine dans cette congrégation, et à y occasionner quelques dissensions intérieures. — (Auguste Bernus, Richard Simon et son histoire critique du vieux testament, Lausanne : Georges Bridel, 1869, p.14)


Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]