faire les courses

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De courses et faire, verbe très utilisé pour former des locutions où le verbe lui-même n’a pas de sens précis.

Locution verbale [modifier le wikicode]

faire les courses \fɛʁ lɛ kuʁs\ intransitif (se conjugue → voir la conjugaison de faire)

  1. Acheter ce qui est nécessaire au quotidien (nourriture, etc.).
    • Un après-midi, alors qu'il fait ses courses au centre commercial Leclerc, Georges dont l'attention est portée sur des après-rasages, tout en poussant son caddy, heurte une vendeuse accroupie qui range une étagère. — (Sylvie Ntsame, La fille du Komo, L'Harmattan, 2004, p.16)
    • On pouvait trouver toutes sortes de choses chez le Chinois : Alimentation et produits de première nécessité, droguerie, bazar et quincaillerie.
      Autres temps, autres mœurs, les clients ont déserté la boutique pour aller faire leurs courses ailleurs, dans les grandes surfaces.
      — (Jean-Luc Pierre Ménard, « La case », dans Le Vertingo et autres nouvelles, Lulu.com, 2017, p. 39)
    • — J'en pense qu'une fille qui habite Le Faouët peut très bien faire ses courses à Gourin, si elle travaille quelque part entre les deux communes, voire même à Gourin, répliqua le retraité de sa grosse voix, en grattant sa barbe poivre et sel. — (Bernard Larhant, La Madone du Faouët: Un roman policier en pays breton, Éditions Alain Bargain, 2017, chap. 2)

Synonymes[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]