fauconnerie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Dérivé de faucon avec le suffixe -erie.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
fauconnerie fauconneries
\fɔ.kɔn.ʁi\

fauconnerie \fɔ.kɔn.ʁi\ féminin

  1. (Élevage) Art de dresser et de gouverner les faucons et toutes sortes d’oiseaux de proie.
    • Au Canada, six aéroports utilisent la fauconnerie pour éloigner les oiseaux. — (Blogue de Patrick Lagacé, 14 mai 2007)
  2. (Histoire) Chasse avec l’oiseau de proie ; volerie haute et basse.
    • La fauconnerie est donc un sport assez coûteux et, la majorité des gros turbans marocains étant trop indolents pour chasser, elle tend à disparaître. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, page 129)
    • « — C’est un ivoire du XIVe siècle ; un moule de fauconnerie pour fabriquer des capuchons d’épervier (il le caressait avec amour) ; la base est en os et plus ancienne. Vous voyez : elle faisait sans doute partie d’un objet carolingien similaire, qui aura subi une réfection partielle. Et promettez-moi, ma chère enfant, si jamais vous veniez à mourir, et que vous n’en auriez pas l’emploi précis, de le léguer au Musée du Louvre. — (Paul-Jean Toulet, Mon Amie Nane, 1922)
    • La chasse au gros gibier est une affaire d’hommes, par contre, la fauconnerie, plus élégante, passionne aussi les femmes. — (Coppin, Brigitte, À la découverte du Moyen Âge, Père Castor Flammarion, 1998)
    • Autres lauréats de la soirée : Rien sans pennes, de Marc Girard, sur l’art de la fauconnerie, est reparti avec le Jutra du meilleur documentaire […]. — (Le Devoir, 24 février 2003)
  3. (Histoire) Lieu où étaient nourris les oiseaux de proie.
    • Aujourd’hui, Bagotville est la seule base militaire au pays à avoir sa propre fauconnerie. Le petit bâtiment est situé à un jet de pierre de la tour de contrôle. Dans la pièce principale, on y trouve un espace de travail et un réfrigérateur. À chaque extrémité, des portes mènent directement aux deux abris des oiseaux de proie : un pour le faucon pèlerin, un pour le faucon sacre. — (Vicky Boutin, Un fauconnier au service des avions de chasse de Bagotville, radio-canada.ca, 2 décembre 2020)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Hyponymes[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]