feldgrau

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l’allemand feldgrau (« gris de campagne, de champ de bataille »), composé de Feld et de grau, c’était la couleur des uniformes de l’armée allemande durant les deux conflits mondiaux du XXe siècle. De là, par extension, la désignation du soldat de cette armée.

Adjectif [modifier le wikicode]

Grey SS uniform.jpg

feldgrau \Prononciation ?\Note : invariable en genre et en nombre.

  1. D’une couleur gris-vert.
    • Il me présenta un uniforme et m’aida à l’endosser. J'en examinai l'effet dans la grande glace de Schlapps. C’était le fameux uniforme feldgrau, dont j’avais déjà porté un spécimen aux manœuvres. — (Louis Dumur, Nach Paris, 1919)
    • Des hommes en uniforme de feldgrau mendiaient dans les rues ; des femmes en deuil, appartenant à l’aristocratie, imploraient la splendeur d’un repas ou la fraîcheur d’un litre de bière, sinon la consolation d’un verre d’alcool. — (Jean Ray, Harry Dickson, Le Professeur Krausse, 1935)
    • Le « bleu horizon » ne sera adopté qu'en 1915. Les soldats français font de magnifiques cibles pour les Allemands, qui, eux, portent déjà les tenues feldgrau, beaucoup plus discrètes. — (Patrick de Gmeline, Baron rouge et cigogne blanche, Presses de la Cité/Place Des Éditeurs, 2011, p.44)

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
feldgrau feldgraus
\Prononciation ?\

feldgrau \Prononciation ?\ masculin

  1. Soldat de l'armée allemande.
    • Quelques ordres fusèrent […]. Aboyés avec la rudesse gutturale d’un gosier poméranien, ils eurent pour effet immédiat de déloger un groupe de feldgraus agglutinés devant la flamme dansante d'un brasero. — (Jean Vautrin, Les Années faribole, Robert Laffont, 2012, p.14)
    • Il faisait très froid, les feldgraus étaient à l’intérieur du poste, sans doute tapis autour du feu ; la cheminée fumait gaiement. Un seul soldat était sur la piste, apprenant à patiner. — (Romain Gary, Éducation européenne, Calmann-Lévy, 1945)
    • Rien donc sur le staccato des mitrailleuses allemandes ou les aboiements secs des canons français de 75 fauchant les vagues d’assaut des pantalons rouges et des feldgrau à l’été 14, le chaos généralisé des charges hors des tranchées, le vacarme assourdissant des duels d’artillerie. — (Une exposition sur les «sons» de la Première Guerre mondiale, Le Devoir.com, 29 mars 2014)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • feldgrau sur l’encyclopédie Wikipédia (en allemand) Wikipedia-logo-v2.svg