finage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Mot dérivé de finer (« délimiter ») avec le suffixe -age.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
finage finages
\fi.naʒ\

finage \fi.naʒ\ masculin

  1. (Vieilli) Territoire d'une paroisse, puis d'une commune.
    • Acensement, par l'abbé de Saint-Arnould, Barthelemy de Lucey, et son couvent assemblé capitulairement, aux habitants de Badménil, de trois cents journaux de bois sis au finage de Padoux. — (27 janvier 1515, v. st.) (Archives départementales des Vosges)
    • En 1709, l'usine de Portieux fut érigée en fief, on lui donnait […], le droit de les faire vainpâturer, par droit de parcours sur le ban et le finage de Langley. — (Gustave Fraipont, Les Vosges, 1895, édition 1923)
    • Il […] se résolut, en fin de compte, quand les fruits seraient mûrs, à profiter d’un jour où son ennemi serait en tournée quelque part, dans le finage, pour mettre à sac son potager et ses arbres. — (Louis Pergaud, Une revanche, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Une fois seulement il était allé, par le col du Leuzeu, jusqu’à Flavignerot, au-dessus de Corcelles, et des hauteurs du mont de Siège, il avait vu, dans la plaine, à ses pieds, les grandes constructions cubiques qui escaladaient le mont Muzard et le finage de Saint-Apollinaire. — (Henri Vincenot, Le Pape des escargots, 1972, page 39)
  2. (Métallurgie) Opération effectuée sur la fonte avant l’affinage.
    • Avant de soumettre la fonte à l’action de la forge pour la convertir en fer, on lui fait subir une opération intermédiaire appelée mazage ou finage, fusion de courte durée suivie d’un rapide refroidissement. — (Gilles Remillet, Ethno-cinématographie du travail ouvrier: Essai d’anthropologie visuelle en milieu industriel, 2009)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]