firman

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du persan فرمان, farmân (« décret »).

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
firman firmans
/fiʁ.mɑ̃/

firman /fiʁ.mɑ̃/ masculin

  1. Édit, ordre ou permis d’un souverain musulman.
    • Heussein Bey allégua que nous étions munis d'un firman du vice-roi, […]. (Arnauld d’Abbadie, Douze ans de séjour dans la Haute-Éthiopie, 1868)
    • Un sultan ottoman […] pouvait même faire connaître sa volonté royale de façon arbitraire, via un iradeh saniya ( vœu royal), ou par un firman. (P.J. Vatikiotis, L'Islam et l'État, 1987, traduction de Odette Guitard, 1992, p.66)
    • (Figuré)Vous en témoignerez devant Dieu, reprit le marquis en s'adressant à madame de Wimphen, il me faut un firman pour obtenir cette légère faveur. (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, 1832)

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Espéranto[modifier | modifier le wikicode]

Forme d’adjectif[modifier | modifier le wikicode]

firman /ˈfiɾ.man/

  1. Accusatif singulier de firma.