fleuriste

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Dérivé de fleur avec le suffixe -iste.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
fleuriste fleuristes
\flœ.ʁist\

fleuriste \flœ.ʁist\ masculin et féminin identiques

  1. Personne dont le métier est de vendre des fleurs.
    • Quand Maurice aurait un peu d’argent, elle s’établirait entrepreneuse fleuriste. Elle aurait deux ouvrières qu’elle paierait vingt ou vingt-cinq sous par jour et qui lui gagneraient trois fois autant. — (Charles-Louis Philippe, Bubu de Montparnasse, 1901, réédition Garnier-Flammarion, page 162)
    • J’ai encore aujourd’hui du mal à considérer que les fleuristes et les coiffeurs ne sont pas des parasites, qui vivant de l’exploitation d’une nature qui appartient à tous, qui accomplissant avec force simagrées et produits odorants une tâche que j’effectue seule dans ma salle de bains avec une paire de ciseaux bien coupants. — (Muriel Barbery, L’élégance du hérisson, 2006, collection Folio, page 231)
  2. (Par métonymie) Boutique de fleuriste.
    • Je vais acheter un bouquet au fleuriste.
  3. Personne dont le métier est de cultiver des fleurs.
    • Les fleuristes de la Côte d’Azur.
  4. Ouvrière qui fait des fleurs artificielles.
  5. (Vieilli) Amateur de fleurs.

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
fleuriste fleuristes
\flœ.ʁist\

fleuriste \flœ.ʁist\ masculin et féminin identiques

  1. (Rare) Qui est consacré aux fleurs.
    • Parmi ces derniers se placent, en première ligne, les arborétums et les arbusteries, qui n'étaient sans doute pas entièrement inconnus au siècle dernier, mais qui n'existaient alors qu'exceptionnellement et comme simple accessoire des jardins fleuristes. — (Joseph Decaisne & ‎Charles Naudin, Manuel de l'amateur des jardins: traité général d'horticulture, Didot frères, fils & Cie, s.d. (entre 1862 & 1871), vol.3, p.1)

Dérivés[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]