fourbir

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Du vieux-francique *furbjan « nettoyer » (→ voir l’ancien haut allemand furban (« nettoyer »), et le moyen haut allemand vürben, vurben (« nettoyer »)), cf. anglais : furbish.

Verbe [modifier le wikicode]

fourbir \fuʁ.biʁ\ transitif direct 2e groupe (conjugaison)

  1. Rendre clair un objet de métal en le frottant.
    • Et moi, dit l’hôte, […], moi, je vais fourbir ma salade, emmêcher mon arquebuse et affiler ma pertuisane. On ne sait pas ce qui peut arriver. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, vol. I, ch. IV)
    • Une étrange terreur pèse sur Paris. Des bruits sinistres se répandent. Parfois, des bandes hurlantes passent, avec des physionomies d'émeute. Le bourgeois fourbit sa vieille pertuisane. — (Michel Zévaco, Le Capitan, ch. I, 1906, Arthème Fayard, coll. « Le Livre populaire » no 31, 1907)
    • ... ; le petit bureau Louis XVI dont sa mère fourbissait la galerie de cuivre deux fois l’an, et ce grand meuble qui est très, très vieux, et qui était venu par étapes successives de trente à cinquante ans des grands-parents de son père qui, lui, était du canton de Neuchâtel. — (Joseph Zobel, Rue Blomet ou Paris by night, dans le recueil Le Soleil partagé, 1964, p. 53)
  2. (Vulgaire) Coïter, par analogie avec le mouvement de va-et-vient de celui qui fourbit une arme.

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Ancien français[modifier le wikicode]

Verbe [modifier le wikicode]

fourbir \Prononciation ?\ transitif (conjugaison)

  1. Variante de forbir.

Références[modifier le wikicode]