clair

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Clair

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(XIVe siècle) De l’ancien français cler, du latin clarus (« clair »). À noter que l’orthographe clair si elle était cohérente remonterait à un mot latin *clarius. (XIIe siècle) cler. (Xe siècle) clar.

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin clair
\klɛʁ\
clairs
\klɛʁ\
Féminin claire
\klɛʁ\
claires
\klɛʁ\

clair \klɛʁ\

  1. Qui a l’éclat du jour, de la lumière.
    • Mais, ô planète belle et claire […] (François de Malherbe, II, 4)
    • Adieu donc, clairs soleils si divins et si beaux, Adieu l’honneur sacré des forêts et des eaux ! (Abbé Mathurin Régnier, Plainte)
    • L’étoile reparaîtra avec un nouvel éclat ; vous la verrez marcher devant vous plus claire que jamais, et, comme les mages, vous serez transportés de joie. (Jacques-Bénigne Bossuet, Élévations sur les mystères, VI)
  2. Qui reçoit beaucoup de jour.
    • Le Havre, tout le monde le sait, est une ville de création beaucoup plus récente que Rouen, une ville claire, ouverte, aérée, une ville rectiligne. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Puis le donjon cesse d’être habité et ne garde qu’un rôle défensif tandis que la famille du seigneur s’installe dans un logis plus vaste et plus clair […] (Brigitte Coppin, À la découverte du Moyen Âge, Père Castor Flammarion, 1998)
    • Il n'y a pas que le propriétaire qui a changé ! Les 17 chambres sont agréables et claires, équipées d’écrans plats, d'un coffre fort individuel, la literie est neuve et l’accueil y est chaleureux. (Petit Futé Languedoc-Roussillon 2015, p.393)
  3. Transparent.
    • Des vitres bien claires.
    • Clair comme le cristal.
  4. (Par extension) (Familier) Qualifie un œuf qui n’est pas fécondé.
    • Les reproducteurs ont absolument besoin d’eau avant et pendant la ponte ; sans quoi la fécondation n’a pas lieu (et tous les œufs sont clairs). (L’Élevage des canards, dans Almanach de l’agriculteur français - 1932, éditions La Terre nationale, 1932, p. 106)
  5. Luisant, poli.
    • Des armes claires.
    • Vaisselle claire.
  6. (Par extension) La meilleure partie, la partie la plus sûre, la plus incontestable.
    • Le plus clair de son bien, de sa fortune, de bonnes terres, de bonnes maisons.
    • Lesquels deux mille écus du plus clair de mon bien seront pris et perçus. (Jean-François Regnard, Le Légataire IV, 6)
  7. Peu foncé.
    • La petite, qui roulait sur ses vingt ans, était aguichante au possible, mince et rembourrée, les yeux clairs, mouillés de candeur vicieuse. (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, p. 30)
    • Il suivait une pente où l’herbe, usée à peine, sous le sombre sapin et sous le clair bouleau […] (Charles François Philibert Masson, Les Helvétiens II)
  8. Pas trouble, pur.
    • Un nouveau réservoir d’eau claire de 200 litres conservera l’eau, mieux que des barils de chêne. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil ; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Vin clair. Eau claire.
    • Le long d’un clair ruisseau buvait une colombe. (Jean de la Fontaine, Fables II, 12)
    • Savoure ce nectar plus clair que le rubis. (Nicolas Gilbert, Nouvel Épicure)
  9. (Par extension) Éclairci.
    • Le temps, le ciel est clair.
    • Tous les jours se levaient clairs et sereins pour eux. (Jean Racine, Phèdre IV, 6, 1677)
    • Pour toi, toute fumée ondulant, noire ou gaie, Sur le clair paysage […] (Victor Hugo, Les Voix intérieures, 19)
  10. Peu consistant, peu épais.
    • Cette purée est trop claire.
  11. Peu serré, clairsemé.
    • Une toile claire. Les blés sont clairs.
  12. Net, aigu, en parlant de la voix et des sons.
    • La voix des femmes est plus claire que celle des hommes.
    • Il soit dit que sur l’heure il se transportera
      au logis de la dame ; et là d’une voix claire,
      devant quatre témoins assistés d’un notaire.
      (Jean Racine, Les Plaideurs II, 4)
  13. (Figuré) Aisé à comprendre, simple.
    • Cet auteur n’est pas clair. Des termes clairs. Des idées claires.
    • Je ne vois pas un seul auteur de l’antiquité qui ait un système suivi, méthodique, clair, marchant de conséquence en conséquence. (Voltaire, Dictionnaire philosophique : Philosophie)
    • Ne doit-on pas interpréter des édits vagues et obscurs par des lois claires et reconnues qui les expliquent ? (Voltaire, Lettre CLXVI : À M. Jabineau de la Voute, 4 février 1766)
    • Cette affaire n’est pas claire, elle est embrouillée.
    • Ce procédé, cette conduite, ces discours ne sont pas clairs, ils sont équivoques.
  14. (Figuré) Intelligible.
    • Est-ce clair ? c’est-à-dire ai-je parlé d’une façon intelligible ?
  15. Qui comprend aisément, en parlant de l’esprit.
    • Avoir l’esprit clair.
    • Étaient-ce impressions qui pussent aveugler un jugement si clair ? (François de Malherbe, V, 4)
  16. Évident, manifeste.
    • L’armée est la manifestation la plus claire, la plus tangible et la plus solidement rattachée aux origines que l’on puisse avoir de l’État. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, chap. III, Les préjugés contre la violence, 1908, p. 151)
    • Vous déguiſez en vain une choſe trop claire,
      Je vous vis encor hier entretenir Valère,
      Et l’accueil gracieux qu’il recevoit de vous
      Luy permet de nourrir un espoir aſſez doux.
      (Pierre Corneille, Horace I, 2)
    • Prenez quelque loiſir de rêver là-deſſus ;
      Laiſſez moins de fumée à vos feux militaires,
      Et vous pourrez avoir des viſions plus claires.
      (Pierre Corneille, Nicomède II, 3)
    • Le jour est déjà grand ; et la honte plus claire De l’apôtre ennuyé l’avertit de se taire. (François de Malherbe, I, 4)
    • La justice, leur commune amie, les avait unis ; et maintenant ces deux âmes pieuses, touchées sur la terre du même désir de faire régner les lois, contemplent ensemble à découvert les lois éternelles d’où les nôtres sont dérivées ; et si quelque légère trace de nos faibles distinctions paraît encore dans une si simple et si claire vision, elles adorent Dieu en qualité de justice et de règle. (Jacques-Bénigne Bossuet, Oraison funèbre de Michel le Tellier, chancelier de France, 25 janvier 1686)
    • Qui cherche la perfection,
      Loin de tout croire en téméraire,
      Pèse avec mûre attention tout ce qu’il entend dire et tout ce qu’il voit faire ;
      La plus claire apparence a peine à l’engager ;
      Il sait que notre esprit est prompt à mal juger,
      Notre langue prompte à médire ;
      Et, bien qu’il ait sa part en cette infirmité,
      Sur lui-même il garde un empire
      Qui le fait triompher de sa fragilité.
      (Pierre Corneille, L’Imitation de Jésus-Christ I, 4)
    • De sorte que le chemin est au chemin, comme la force à la force ; ce que l’on peut prendre même pour la vraie cause de cet effet : étant clair que c’est la même chose de faire faire un pouce de chemin à cent livres d’eau, que de faire faire cent pouces de chemin à une livre d’eau ; et qu’ainsi, lorsqu’une livre d’eau est tellement ajustée avec cent livres d’eau, que les cent livres ne puissent se remuer un pouce, qu’elles ne fassent remuer la livre de cent pouces, il faut qu’elles demeurent en équilibre, une livre ayant autant de force pour faire faire un pouce de chemin à cent livres, que cent livres pour faire faire cent pouces à une livre. (Blaise Pascal, De l’équilibre des liqueurs, II)
    • Que dirai-je des difficultés qu’on suscite dans l’exécution, lorsqu’on n’a pu refuser la justice à un droit trop clair ? (Jacques-Bénigne Bossuet, Oraison funèbre de Michel le Tellier, chancelier de France, 25 janvier 1686)
    • L’on ne doit pas croire pour cela qu’il leur fût permis de tenir leur esprit en suspens sur la mission de Jésus-Christ ; puisqu’outre d’autres prophéties plus claires que le soleil qu’ils avoient devant les yeux, le Sauveur leur confirmoit sa venue par tant de miracles, qu’on ne pouvoit lui refuser sa créance sans une manifeste infidélité […] (Jacques-Bénigne Bossuet, Explication de la prophétie d’Isaïe sur l’enfantement de la Sainte Vierge, et du psaume XXI)
    • J’exigerais de ceux [les esprits forts] qui vont contre le train commun et les grandes règles, qu’ils fussent plus que les autres, qu’ils eussent des raisons claires et de ces arguments qui emportent conviction. (Jean de la Bruyère, XII)

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
clair clairs
\klɛʁ\

clair \klɛʁ\ masculin

  1. Qui a la caractéristique de la clarté.
  2. Jour, lumineux.
    • Il fait clair dans cette galerie.
  3. (Peinture) Parties éclairées d’un tableau.
    • C’est ainsi que la peinture divise en grande masse ses clairs et ses obscurs. (Charles-Louis de Secondat Montesquieu, Goût, Variété)
  4. (Tapisserie) Laines ou soies de couleur claire.
    • Cette tapisserie est presque achevée, il n’y a plus que les clairs à mettre.
  5. Endroit d’une étoffe ou d’un bas où, les fils étant à moitié usés, le jour se voit à travers sans qu’il y ait un trou.
    • Raccommoder, faire les clairs d’un bas.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Adverbe[modifier | modifier le wikicode]

clair \klɛʁ\

  1. D’une manière claire, distincte.
  2. (Vieilli) Synonyme de net, en parlant d’argent. Note : Cet uage est encore courant au Canada, probablement sous l’influence de l’anglais clear.
    • Cette ferme lui rapporte clair et net quatre mille francs par an : C’est-à-dire tous frais déduits.
  3. En espaçant, de loin en loin.
    • Semer clair. Des épinards plantés clair.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

Ce ou ces termes devraient être créés dans des articles séparés.

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Homophones[modifier | modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]