éclairer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin exclarare, même sens. (Vers 980) esclairez (participe passé masculin singulier, cas sujet).

Verbe [modifier]

éclairer \e.klɛ.ʁe\ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Apporter de la lumière dans un endroit sombre.
    • La lumière égale d’un grand quinquet éclairait assez nettement tous les objets. — (Ivan Tourgueniev, L’Exécution de Troppmann, avril 1870, traduction française de Isaac Pavlovsky, publiée dans ses Souvenirs sur Tourguéneff, Savine, 1887)
    • La veilleuse éclairait Carmen d’une pâle lueur rose. — (Octave Mirbeau, Contes cruels : La Chanson de Carmen (1882))
    • Peu de spectacles, en Europe, dépassent en grandeur celui qu’on découvre de Honfleur quand le soleil couchant, de ses flammes marines, éclaire jusqu’en ses profondeurs l’estuaire de la Seine. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Nous nous trouvâmes bientôt au pied du Sacré-Cœur et de roides escaliers que de vagues réverbères éclairent parcimonieusement. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • […]; les volutes de brume qui coiffaient les volcans furent alors éclairées en rouge, donnant à l'ensemble de l'île l’aspect d’une formidable éruption générale. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Un jour blafard éclairait les dorures de la salle dont la partie inférieure restait plongée dans la pénombre. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • Mal éclairée d’un quinquet nu, la famille veillait autour du poêle triangulaire. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Le bateau s’enfonce dans l’obscurité. Le projecteur fixé au-dessus du chalut éclaire les eaux vertes et écumantes qu’accompagne le cortège des mouettes. — (Jacky Durand, La nuit où le hareng sort, dans Libération (journal) du 29 novembre 2010, p.30-31)
  2. (Par extension) Apporter ou fournir une source de lumière à quelqu’un.
    • […], et deux pages parurent, portant des flambeaux et éclairant une femme d’une taille imposante, d’un maintien majestueux, et surtout d’une admirable beauté. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, vol. I, ch. V)
  3. Rendre compréhensible une idée, un concept. Faire comprendre à quelqu'un.
    • Faute de pouvoir faire toute la lumière désirable sur ce fait énigmatique, nous réunirons ici le faisceau de vraisemblances et de témoignages qui peuvent seuls nous éclairer pour le moment. — (Robert Triomphe, Joseph de Maistre, page 67, Droz, 1968)
    • Cette découverte a éclairé bien des points restés jusqu’ici obscurs.
    • Ces deux passages de l’"Énéide" s’éclairent l’un par l’autre.
    • Tout s’éclaire ! — Il faut que je l’interroge, il pourra nous éclairer là-dessus.
  4. (Peinture) Distribuer des lumières d’un tableau, y répandre des clairs avec intelligence.
  5. (Militaire) Aller au devant d’une troupe pour voir le terrain.
    • Soucieux, à juste raison, d’éclairer le chemin, Jacques avait un peu pris les devants, […]. — (Isabelle Eberhardt, Yasmina,1902)

éclairer \e.klɛ.ʁe\ intransitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Répandre de la clarté.
    • Les yeux des chats, les vers luisants éclairent pendant la nuit.
  2. (Impersonnel) (Vieilli) Faire des éclairs, en parlant de la foudre.
    • Il n’a fait qu’éclairer toute la nuit.

Synonymes[modifier]

Antonymes[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

éclairer transitif

éclairer intransitif

Traductions à trier[modifier]

Prononciation[modifier]

Références[modifier]