francoprovençal

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1969) Dérivé de provençal avec le préfixe franco-.
Note : Le trait d’union a été supprimé lors du Colloque de Dialectologie Francoprovençale de l’Université de Neufchâtel.[1]

Nom commun [modifier le wikicode]

francoprovençal \fʁɑ̃.ko.pʁʁɔ.vɑ̃.sal\ masculin singulier

  1. Variante orthographique de franco-provençal.
    • La limite entre le francoprovençal et l’occitan est établie d’après la palatalisation ou non du A latin après consonne de type palatale. — (Claudine Fréchet, Dictionnaire du parler de l’Ardèche, E & R, Valence, 2008, page 6)
    • Le francoprovençal est d’abord atypique de part son domaine linguistique, que se partagent actuellement trois pays indépendants (la Suisse, l’Italie et la France), ensuite de part son manque de tradition littéraire et culturelle propre et de part son fort morcellement intérieur en une multitude de patois. — (Sophie-Anne Wipfler, Le gaga: Langue d'autrefois? Une étude linguistique synchrone (Das gaga: Sprache von damals? Eine synchrone linguistische Analyse), thèse de doctorat de philosophie, Universität Mannheim, 4 novembre 2019, p. 17)

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]

Hyponymes[modifier le wikicode]

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin francoprovençal
\fʁɑ̃.ko.prʁɔ.vɑ̃.sal\
francoprovençaux
\fʁɑ̃.ko.prʁɔ.vɑ̃.so\
Féminin francoprovençale
\fʁɑ̃.ko.prʁɔ.vɑ̃.sal\
francoprovençales
\fʁɑ̃.ko.prʁɔ.vɑ̃.sal\

francoprovençal \fʁɑ̃.ko.pʁʁɔ.vɑ̃.sal\ masculin singulier

  1. Relatif à la région linguistique définie par les dialectes du franco-provençal.
    • Le parler de Saint-Thurin, un parler francoprovençal forézien. — (D. Hadjadj, Parlers en contact aux confins de l’Auvergne et du Forez, Presses Univ Blaise Pascal, 1983, page 207)
    • On ne peut pas parler non plus d’une « identité francoprovençale unie ». Il faut dire qu’en France cette langue n’est presque plus parlée du fait de la politique linguistique très restrictive appliquée sur le territoire, […]. — (Sophie-Anne Wipfler, Le gaga: Langue d'autrefois? Une étude linguistique synchrone (Das gaga: Sprache von damals? Eine synchrone linguistische Analyse), thèse de doctorat de philosophie, Universität Mannheim, 4 novembre 2019, p.17)

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Olivier Glain, Céline Jeannot Piétrov, Vous avez dit GAGA ?, Presses univ Saint-Etienne, 2017, page42