fredaine

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l’ancien français fredain (« mauvais »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
fredaine fredaines
\fʁə.dɛn\

fredaine \fʁə.dɛn\ féminin

  1. (Familier) (Avec une nuance d’indulgence) Folie de jeunesse, escapade.
    • Il n’y avait point de jour qu’on ne vînt déranger le brave homme, au milieu d’une partie de cartes, pour se plaindre des fredaines du petit vaurien ; …. — (Charles Deulin, Les Muscades de la Guerliche)
    • Un père comme tous les autres se fût médiocrement inquiété des fredaines d'un écolier. — (Émile Gaboriau, L’Argent des autres , 1874)
    • – Eh ! dit âprement Mme Larralde, est-ce notre faute, à nous, si son bellâtre de capitaine la trompe ? Nous pâtissons déjà assez des fredaines de ce monsieur, et il faut, par-dessus le marché, que nous supportions son caractère, à elle. — (Pierre Benoit, Mademoiselle de la Ferté, Albin Michel, 1923, Cercle du Bibliophile, page 168.)
    • Il regrettait amèrement Paris que son père lui avait interdit à la suite de quelques coûteuses fredaines passées. — (Jean Ray, Harry Dickson, Le Rituel de la mort, 1935)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France (Île-de-France) : écouter « fredaine [fʁə.dɛn] »

Références[modifier le wikicode]