friquet

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1555)[1] Substantivement, de l’ancien français friquet (« élégant, pimpant, sémillant ») (1280), adjectif construit avec le nom frique et le suffixe -et [1].

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
friquet friquets
\fʁi.kɛ\

friquet \fʁi.kɛ\ masculin (pour la femelle on dit : friquette)

Passer montanus montanus, ou friquet
Jeune femme utilisant un friquet
  1. (Ornithologie) Synonyme de moineau friquet.
  2. (Cuisine) Sorte d’écumoire, ou de grille, utilisée pour déposer et retirer la friture de l’huile.
  3. (Argot) Mouchard, agent de police.
  4. (Désuet) Jeune homme coquet et éveillé. masculin (pour une femme on dit : friquette)
    • Que se passa-t-il alors ? Basset, le vieillard vénérable, et son ambitieuse moitié trouvèrent-ils pour leur gentil friquet un parti plus avantageux ? Reçurent-ils de fâcheux renseignements sur le séducteur de tant d’innocences ? On peut le supposer, car tout fut rompu.— (Gilbert-Augustin Thierry, Conspirateurs et gens de police : la mystérieuse affaire Donnadieu, 1909.)
    • « Au moins, était-il jeune et gentil ce pierrot-là, monsieur ? »
      « II était jeune, oui; c’était un friquet. Pour gentil… est-ce qu'on est jamais bien avec un serre-tête ?... Cependant, celui-ci n’avait plus de blanc sur la figure. Il s’était débarbouillé probablement! »
      « En voilà assez, monsieur! » s'écrie madame Repiqué « vous n’avez pas besoin d'entretenir ces demoiselles de vos visions. »
      — (Charles-Paul de Kock, La dame aux trois corsets, 1884.)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]