génocide

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : genocide, génocidé

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1945 ou 1948)[1] Composé de géno-, du grec ancien γένος, génos (« race ») et -cide du latin caedo (« tuer ») : « meurtre d’un peuple »[2].
Le mot anglais genocide a été créé en 1944 par le juriste juif Raphael Lemkin pour le faire valoir au procès de Nuremberg puis à l'ONU, qui adoptera en 1948 une Convention sur la prévention et la répression du crime de génocide, concernant les actes « commis dans l'intention de détruire, en tout ou en partie, un groupe national, ethnique, racial ou religieux en tant que tel »[3].

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
génocide génocides
\ʒe.nɔ.sid\

génocide \ʒe.nɔ.sid\ masculin

  1. Élimination physique intentionnelle, totale ou partielle, d’un groupe humain (national, ethnique ou religieux) ce qui veut dire que les membres sont exterminés ou rendus incapables de procréer en raison de leur appartenance au groupe.
    • Alors que l'Allemagne a reconnu le génocide juif, la Turquie refuse toujours de reconnaître le génocide arménien.
  2. (Figuré) Hécatombe, mort violente et rapide d'un grand nombre de personnes.
    • J’ai visité des hôpitaux, j’ai vu les victimes de la route. Le génocide commence en France. — (Delais, 70 ds Gilb. 1971)

Notes[modifier le wikicode]

  • En raison de l'usage parfois inadéquat du mot génocide, Jacques Semelin estime que les notions de « violence de masse » ou « violences extrêmes » sont souvent plus pertinentes, ou encore la notion de « massacre », qu'il définit comme « une forme d'action le plus souvent collective, de destruction de non-combattants, hommes, femmes, enfants ou soldats désarmés ». — (Mathieu Ricard, Plaidoyer pour l'altruisme, NiL, Paris, 2013, p. 450)
  • Dès 1794, Gracchus Babeuf [...] publie une grosse brochure intitulée Les guerres de Vendée et le système de dépopulation. Et il explique en détail ce qui s'est passé pendant cette guerre de Vendée, et il essaye d'inventer, justement, le mot qui manque pour définir ce type de pratique, c'est-à-dire « extermination de masse d'une population en tant que telle ». Le mot génocide n'existe pas : il a été inventé seulement en 1944. Donc, Babeuf, il cherche. Et il trouve plusieurs mots : populicide, plébéicide... c'est des mots qui ne seront pas repris, tout simplement parce que cette histoire de la Vendée va être systématiquement occultée dans l'historiographie française. — (Stéphane Courtois, historien, interviewé dans L'ombre d'un doute – Robespierre, bourreau de la Vendée[4])

Dérivés[modifier le wikicode]

Hyponymes[modifier le wikicode]

Hyperonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Voir la conjugaison du verbe génocider
Indicatif Présent je génocide
il/elle/on génocide
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je génocide
qu’il/elle/on génocide
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
génocide

génocide \ʒe.nɔ.sid\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de génocider.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de génocider.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de génocider.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de génocider.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de génocider.

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • génocide sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg
  • génocide dans le recueil de citations Wikiquote Wikiquote-logo.svg

Références[modifier le wikicode]

  • « génocide », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971-1994 → consulter cet ouvrage, qui ne mentionne pas le précédent de l'anglais.
  • Paragraphe « Étymologie » de l’article génocide sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg.
  • Mathieu Ricard, Plaidoyer pour l'altruisme, NiL, Paris, 2013, p. 450.
  • https://youtu.be/06AUS0c9lTo?t=3130