glatir

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Du latin glattire (« japper »).

Verbe [modifier le wikicode]

glatir \ɡla.tiʁ\ intransitif 2e groupe (voir la conjugaison)

  1. (Vieilli) Aboyer, pousser des aboiements répétés. Clatir.
  2. Crier, en parlant de l’aigle.
    • Un spectacle merveilleux, cet aigle qui montait à côté de notre planeur, glatissant de temps à autre dans notre direction.

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]


Paronymes[modifier le wikicode]

Ancien français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Du latin glattire.

Verbe [modifier le wikicode]

glatir \fro\

  1. Glapir, aboyer.
    • Car j’ai oï .i. chien glatir — (La Vengeance Raguidel, édition de C. Hippeau, page 55, début du XIIIe siècle)
      Car j’ai entendu un chien aboyer

Ancien occitan[modifier le wikicode]

Wiktionary small.svg

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Du latin glattire.

Verbe [modifier le wikicode]

glatir

  1. Glapir, aboyer.

Références[modifier le wikicode]

  • François Raynouard, Lexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844 → consulter cet ouvrage