guet-apens

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De guet apensé, dérivé d’aguet apensé, issu du verbe appenser (« former un projet »).

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
guet-apens
\ɡɛ.ta.pɑ̃\
guets-apens
\ɡɛ.ta.pɑ̃\

guet-apens masculin

  1. Piège tendu pour y faire tomber quelqu’un que l’on veut tenir à sa merci.
    • […] je veux vous donner un bon conseil : cet homme qui vous sert de guide est un fieffé coquin, […] il vous fera tomber dans quelque guet-apens, il ne manque pas par ici de mauvais drôles avec lesquels il peut s’entendre pour vous perdre, ou tout au moins pour vous dévaliser. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • Remonte, remonte, cria la jeune femme ; je vois reluire des épées, je vois briller la mèche d’une arquebuse. C’est un guet-apens. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, vol. I, ch. IX)
  2. (Par extension) Tout dessein prémédité de nuire.
    • On prit le temps de son absence pour faire juger son procès : c’est un guet-apens, un vrai guet-apens.

Variantes orthographiques[modifier]

Synonymes[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]