idole

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(1538) Du latin idolum. Dans idōlum (o long), l’accent est sur do, et la forme régulière est, en français, idole ; cependant, en des très anciens textes, on trouve idle. (1080) ydele. Il y a eu, dans la latinité, du moins à l’époque de formation des langues romanes, une prononciation avec accent sur i conforme à l’accentuation grecque ; comparer avec encre, qui offre un cas semblable.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
idole idoles
/i.dɔl/
Une idole minoenne. (1)

idole /i.dɔl/ féminin

  1. (Religion) Figure, statue représentant une divinité qui fait l'objet d'une adoration religieuse.
    • Une idole de pierre, de bois.
    • Les prêtres des idoles.
  2. (Par métonymie) Divinité que sa statue représente.
    • Adorer une idole.
  3. (Figuré) Personne adulée, riche, puissante, etc, à qui on prodigue les honneurs, les louanges.
    • Il est l’idole du jour.
    • Il y a toujours eu, dans les cours, des idoles et des idolâtres. (Louis-Guez de Balzac, Le Prince, 5)
    • Que je faisais de vous une idole dans mon cœur. (Marquise de Sévigné, 48)
  4. Ce qui fait le sujet de l’affection, de la passion de quelqu’un.
    • Il y a longtemps que les hommes, toujours vains, font leur idole de la gloire. (Jean-Baptiste Massillon, Petit carême, Gloire)
    • Cet honneur a toujours été l’idole des hommes. (Blaise Pascal, Provençal, 14)
  5. Se dit d’une personne qui se tient à ne rien faire, passive comme une statue.
    • Il est là comme une idole.
    • D’abord nous n’avons su non plus que d’une idole
      Lui tirer de la bouche une seule parole.
      (Jean de Mairet, Soliman, III, 8)
    • Poppée est bien [dans son buste] la jolie idole que devait élever puis briser un caprice de Néron. (Ampère, L’Histoire romaine à Rome, Introduction, p. LV)
  6. (Zoologie) Ampullaire, coquille univalve, aussi connue sous le nom de dieu manitou ou manitou, mollusque gastéropode d’eau douce (Pomacea urceus, anciennement Ampullarius urceus).

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]