ignorer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin ignorare (ne pas connaître).

Verbe [modifier]

ignorer \i.ɲɔ.ʁe\ transitif 1er groupe (conjugaison) (pronominal : s’ignorer)

  1. Ne pas connaître.
    • Du reste, rien ne l’embarrasse et elle fournit réponse à tout ; d’autant plus péremptoirement que plus elle ignore ; mais elle ignore sans le savoir et me fait comprendre mieux que jamais ceci : que l’ignorance qui s’ignore invite aux grandes affirmations. — (André Gide, Retouches à mon "Retour de l’U.R.S.S.", 1937)
    • Après tout s’ils ne parlent pas de ce qu’ils ignorent est-ce blâmable. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Place Charles-Surugue, des feldgendarmes apprennent aux Auxerrois à traverser dans les passages cloutés qu'ils semblaient ignorer. C'est une leçon de prévention routière avant la lettre. — (Robert Bailly, Les feuilles tombèrent en avril, Paris, Éditions sociales, 1977, p.69)
  2. N’avoir pas une juste idée de soi-même, de ses forces.
    • Ce grand génie s’ignorait encore lui-même.
  3. Ne pas pratiquer une chose.
    • J’ignore l’art de flatter. Je préfère l’ignorer.
  4. Ne pas tenir compte de quelque chose ; faire comme si elle n'était pas là.
    • Il explique : « Hitler l'a dit ». « Hitler ! » répète Brunet abasourdi. Livard ignore l'interruption. Il poursuit — (Jean-Paul Sartre, La Mort dans l'âme, 1949)
    • Jamais autant de députés fédéraux ont ignoré les intérêts de leurs propres électeurs. La dernière fois qu'on a subi autant de mépris, c'était lors du rapatriement de la Constitution en 1982. — (publicité web du Bloc Québécois, 10 déc 2014)
    • Le gouverneur éhontément corrompu de Saxe, Martin Mutschmann, avait ignoré les appels des officiels de la ville à la construction d'abris solides, même s'il avait fait construire par les SS des bunkers de béton armé sous son bureau et dans le jardin de son domicile. — (Donald L. Miller, Les Maîtres de l'air, traduit de l'anglais (USA), Michel Lafon, 2015)

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Références[modifier]