imbitable

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Dérivé du verbe biter qui signifie « comprendre », avec le préfixe im- et le suffixe -able.

Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
imbitable imbitables
\ɛ̃.bi.tablᵊ\

imbitable \ɛ̃.bi.tablᵊ\ masculin et féminin identiques

  1. (Argot) Incompréhensible, difficile à comprendre.
    • Mallarmé ne s'est pas doté d'une langue sibylline pour obtenir le prix Goncourt catégorie imbitable mais parce que des opérations de sens et de captation inédites requièrent de déstructurer le verbe commun. (François Bégaudeau, Antimanuel de littérature, p.76, Bréal, 2008)
    • Partout, on découvre que Nancy ne se situe pas à la frontière allemande, qu'on n'y parle pas de patois imbitable et que les électeurs du Front national sont réduits à la portion congrue (6 %). (Les inrockuptibles, n° 614 à 622, p.91,, 2007)
    • Il embrouillerait n'importe qui avec un contrat imbitable, dit un autre. (Tania Régin, Amère Loque, page 163, Publibook, 2006)
  2. (Canada) (Vieilli) Qualifie une personne ou une chose dont les qualités ne sauraient être surpassées.
    • Norm est un trouduc. Norm est une fiotte. Il s'arrêta, se demandant quelle était la différence. Eh bien, un trouduc était un connard vraiment imbitable, et une fiotte un taré qui avait la trouille de son ombre, et tellement peur de faire quoi que ce soit qu'il était toujours à casser la baraque à tout le monde. Il était une fiotte. (Mary McGarry Morris, Mélodie du temps ordinaire, traduit de l'américain par Daniel Bismuth, Belfond, 2015)
    • Nos pommes fameuses, cette année, sont imbitables.
  3. (Argot) (Vulgaire) (Péjoratif) Qualifie une femme qui ne provoque aucune envie sexuelle chez un homme ; imbaisable.
    • Aimé s'éloigne de la demi-sœur imbitable pour cause de cul flasque, et part à la recherche d'une crème de soins pour le visage, chaudement recommandée par son magazine, Men's Health. (Bessora, Les taches d'encre, p. 162, Serpent à plumes, 2000)

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]


Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Références[modifier]